un moteur de calcul commun  ?

La future réglementation thermique, la RT 2012 instaurée par le Grenelle 2, imposera de calculer la performance énergétique du bâtiment indépendamment des systèmes et appareils consommateurs (ou producteurs) d'énergies que l'on y installera. On s'en doute, les calculs seront très complexes. D'où l'émergence de toute une famille de logiciels de calcul et de simulation thermiques. « Le risque, c'est que les bureaux d'études développent chacun dans leur coin leur propre logiciel », s'inquiète Claude Lignon, directeur du développement construction et patrimoine à Bureau Veritas. Il en résulterait des coûts élevés pour les clients et des problèmes de maintenance et de mise à jour du logiciel. Face à cela, la Fédération nationale des promoteurs constructeurs tente de mutualiser les efforts autour du développement d'un moteur commun à toute la profession.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.