cuisiner comme un chef, une question d'ustensiles

Au menu : une terrine de canard au poivre vert, une terrine de légumes provençaux, un cake aux olives avec une salade et une mousse au chocolat. Oui, je sais, ce n'est pas très diététique, mais j'ai sélectionné les recettes de manière à tester le nouveau robot culinaire de Philips avec le plus d'ustensiles possible ! Les recettes ont donc été choisies pour tester le couteau, les lames à râper et à julienne, le fouet et le pétrin. Le marché est fait, les ingrédients sont prêts, me voici affublée d'un tablier, prête à mettre en route la machine, qui m'impressionne par son poids et sa taille !Je commence par la terrine de canard, qui cuira le plus longtemps. L'aspect massif du robot est plutôt rassurant quand il s'agit de hacher la viande. Un système de ventouse sous le socle le maintient bien en place sur le plan de travail, plutôt pratique ! Et les deux vitesses me permettent d'adapter la puissance au contenu du bol. Je change d'ustensile pour ajouter les autres ingrédients à la viande. Là encore, tout se passe bien.Comme sur les autres robots, le système de sécurité du couvercle fait que la machine ne démarre pas tant que le couvercle n'est pas correctement fermé. Seul inconvénient, commun à tous les robots culinaires, le couteau réduit la viande en un mélange homogène et même en appuyant à peine sur le bouton de mise en route, je n'arrive pas à obtenir une viande hachée avec des morceaux. Et j'ai la nostalgie du hachoir à viande des boucheries de mon enfance... La terrine s'en ressentira probablement, mais tant pis, je la mets au four !Julienne impeccableJe passe à la terrine de légumes. Je déboîte le bol et le rince très facilement. L'absence de rebords rend la manipulation et le lavage du bol vraiment facile. Avec la râpe adaptée, je transforme rapidement tous les légumes en une julienne impeccable. Voilà ma terrine de légumes prête en deux temps trois mouvements. Pour le cake, j'utilise le crochet à pétrir : la pâte d'abord, les olives et les lardons par-dessus, en quelques minutes, le cake est au four.Pour la mousse au chocolat, je m'inquiète. Le double fouet a certes l'air très puissant, mais le bol me paraît bien grand pour mes quelques blancs à monter en neige. Je m'attends à retrouver du blanc pas monté au fond... Je mets le robot en route et suis finalement surprise par la qualité de la neige que j'obtiens. Rien à dire.Philips n'a pas lésiné avec cette nouvelle gamme, baptisée Robust. Avec son slogan « des outils pour la vie », le fabricant annonce la couleur : c'est du solide. Le moteur est moulé directement dans le métal. Le plastique est le même que celui que BMW utilise pour ses voitures de sport... Reste que si la gamme Robust a été conçue pour « des amateurs de cuisine, pragmatiques, qui s'informent et recherchent de nouvelles recettes », qu'elle est effectivement très pratique à utiliser, elle reste une gamme « familiale » et je la déconseille aux célibataires ! À moins qu'ils ne sachent quoi faire de trois kilogrammes de pâte à pain, pétrie dans un bol d'une capacité de quatre litres...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.