L'Arc ou L'Aventure  ?

Pratique de se donner rendez-vous à l'Étoile pour déjeuner ou dîner mais pas toujours facile d'y trouver un restaurant correct, sauf à s'engouffrer dans une de ses avenues.Nouveaux décors, nouveaux chefs, nouvelles enseignes... la grande place vient de se doter de deux liftings d'un coup : L'Arc (l'ex-Étoile) et L'Aventure ont fait peau neuve. Ce ne sont pas seulement des restaurants mais plutôt la version « couteau suisse » de la restauration : on peut y déjeuner et dîner même très tard, juste y boire un verre, fumer son cigare, danser toute la nuit ou encore privatiser l'endroit. Une nouvelle génération de resto-bar-fumoir-boîte au décor design pop flambant neuf pour attirer une clientèle mi-business, mi-show-biz et cela fonctionne très bien ! L'Aventure, lieu mythique des années 1980 créé par Dany, a indéniablement retrouvé le souffle et la festivité de l'époque grâce à un autre couple de la nuit, Agnès et Bruno Angel, tandis que L'Arc essaie encore de faire oublier Tony Gomez.Dans l'assiette, des efforts ont été faits avec de vrais chefs en cuisine et des cartes qui offrent une bonne trentaine de solutions, souvent identiques d'ailleurs et pour beaucoup d'inspiration costienne : jambon pata negra, risotto, sole meunière ou tartare aller-retour, etc.C'est la saison de la truffe et les deux adresses se sont jetées dessus. Si les linguine à la truffe de L'Arc en petite ou grande portion sont assez réussies, c'est à L'Aventure que le produit est sublimé : l'oeuf coque bio avec ses mouillettes truffées est brillamment présenté dans sa petite boîte en carton pleine de paille, le carpaccio de saint-jacques à la truffe et riquette ou encore les macaronis aux truffes et foie gras gratinés au parmesan sont dignes des grands étoilés comme Fréchon ou Nomicos. Faire la fêteLe reste de la carte est classique mais copieux et gourmand avec de belles viandes à partager à deux comme une côte de veau au thym, ou encore un poulet entier « façon chapon ».Si on souhaite éviter que l'addition s'envole avec la truffe, la sole (38 euros) ou la côte de boeuf (115 euros pour deux), le menu « Affaires » du déjeuner à 30 euros en est vraiment une, surtout comparé à celui de son voisin (35 euros, moins de choix). Pour danser et faire la fête, je ne sais pas qui remporte ce match de la place de l'Étoile, mais pour y déjeuner ou dîner, c'est bien à L'Aventure qu'il faut partir.Sébastien [email protected] L'Aventure, 4, avenue Victor-Hugo 75016, 01.45.00.45.11.L'Arc, 12, rue de Presbourg 75116, 01.45.00.78.70.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.