Simavelec

5 mn

?transfertsDirecteur général délégué de Sony France, il a été élu à la présidence du Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques. Michel Brian, vice-président chez LG Electronics France, André Bousquet, VP Consumer de Samsung Electronics France, Laurent Roussel, PDG de Panasonic France, et Olivier Ginet, directeur général de Philips CLS, sont vice-présidents du Simavelec.Il est nommé DRH du groupe, membre du comité exécutif. Titulaire d'un DESS en gestion des RH de l'Essec, Mathieu Gagnard était précédemment DRH Hydro Europe chez Alstom. De 1997 et 2006, il a occupé des fonctions de DRH et de responsable rémunérations et avantages sociaux au sein de Sita (Société internationale de télécommunications aéronautiques), Apple et DePuy France (groupe Johnson&Johnson) de 2005 à 2006. Il prend la direction générale de Micros-Fidelio France, acteur mondial des technologies dédiées à la restauration et à l'hôtellerie. 44 ans, MBA IMHI-Essec spécialisé en gestion hôtelière, Laurent Michaud a rejoint Micros Systems, Inc en 2001. Il a occupé diverses positions de management au siège régional à Neuss en Allemagne avant de devenir, en 2008, directeur grands comptes EMEA.Il succède à Jean-Christophe Nicodème, qui quitte le groupe, comme président de BSH Electroménager, la filiale française du groupe BSH Bosch und Siemens Hausgeräte GmbH. Cet allemand de 41 ans, ingénieur et titulaire d'un MBA, a passé plus de 14?ans dans différents pays pour BSH. D'abord en Europe de l'Est et du Sud, il a ensuite été directeur du marketing en Amérique latine à São Paulo de 2000 à 2003, puis président de BSH Portugal. Basé à Munich depuis 2007, il avait la responsabilité de la région Europe de l'Est, Russie, Autriche et Suisse. Il est nommé directeur général d'Euler Hermes Belgique. Il succède à Etienne Defraigne, directeur général par intérim depuis juin 2009, qui devient directeur financier de la région Europe du Nord du groupe. Titulaire d'une maîtrise de gestion des entreprises de l'Ichec (école de management de Bruxelles), Bruno Verhofstede a effectué sa carrière chez ING. Il était dernièrement directeur général de ING Commercial Finance Belux, société proposant des services de factoring sur les marchés belge et luxembourgeois. Il prend la direction du contrôle et du pilotage financier. 44 ans, MBA de l'université de Francfort, Matthias Seewald a commencé sa carrière dans le secteur bancaire avant de rejoindre le groupe Allianz en 1992. Depuis 2007, il était directeur financier d'Allianz Asia Pacific à Singapour. Il est membre de l'Allianz Management Committee.Directeur adjoint finances, stratégie et développement durable à la Caisse des dépôts depuis 2009, il devient directeur adjoint à la direction des risques du groupe Crédit agricole SA, sous la responsabilité de Francis Cantérini. Affecté à l'Inspection générale des finances à sa sortie de l'ENA, Hubert Reynier, 47 ans, IEP Paris, DEA d'économie, a intégré BNP Paribas en 1992. Il y a été vice-président du département banque d'investissement à New York, puis general manager, en charge des marchés de capitaux et de la gestion d'actifs à Londres. Il a ensuite dirigé le groupe en Belgique et aux Pays-Bas. Entré à la COB en 2000, il a été de 2004 à 2009 secrétaire général adjoint de l'AMF en charge de la régulation et des affaires internationales.Directrice adjointe du travail, elle est nommée secrétaire générale du Centre national du cinéma par sa présidente, Véronique Cayla. Elle succède à Alain Abécassis, qui devient délégué général de la Conférence des présidents d'université. Outre la gestion des RH, des systèmes d'information, des services généraux et de l'inspection, Maylis Roques sera chargée du suivi des questions sociales et des négociations collectives du cinéma, de la production audiovisuelle et des industries techniques. 36 ans, IEP Bordeaux, passée par l'Institut national du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle, elle a été chargée de mission à la Délégation interministérielle à la lutte contre le travail illégal avant de rejoindre, en mai 2007, le cabinet de Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication, en qualité de conseillère sociale. Elle a gardé ses fonctions auprès du ministre Frédéric Mitterrand.Jusqu'ici directeur exécutif d'Alcatel-Lucent, directeur des ressources humaines et de la transformation et membre du comité exécutif , elle rejoint le groupe Saint-Gobain au poste de directeur général adjoint, en charge des RH. 45 ans, HEC et master de l'ESCP, Claire Pedini est entrée en 1988 chez Total comme contrôleur de gestion. Responsable de l'introdution et de la cotation du groupe à la bourse de New York de 1991 à 1992, elle fut ensuite directeur de la communication financière puis du service de presse et directeur du département nouvelles technologies de l'information (1997-1998). Elle avait rejoint Alcatel en 1998 en tant que directeur de la communication financière. Elle a ensuite pris en charge les relations institutionnelles, puis fut successivement directrice financière adjointe et directeur des RH, de la communication et de l'immobilier (2007-2009). Jean-Claude Breffort, DGA de la Compagnie de Saint-Gobain, se consacrera au développement international du groupe.Depuis 2008 au Japon, comme président et directeur délégué de Nikon & Essilor International Joint Research Center Co. Ltd, joint-venture dédié aux matériaux optiques et ophtalmologiques, il rejoint le groupe SEB en qualité de directeur général de l'innovation. Sa nomination fait suite au départ en retraite de Luc Dohan, jusqu'ici directeur scientifique et technologique du groupe SEB. Jean-Christophe Simon, 41 ans, ingénieur de l'INSA Rouen, titulaire d'un DEA d'aérothermochimie et d'un doctorat de physique (Rouen) ainsi que d'un Dess-MBA de l'IAE de Paris, a commencé sa carrière en 1991 comme chercheur au ministère de la Défense où il a terminé sa thèse de doctorat, puis au Commissariat à l'énergie atomique de 1994 à 1997. Par la suite chef de laboratoire pour la recherche appliquée maquillage chez L'Oréalcute;al, il a travaillé de 2002 à 2008 à la recherche chez Kao Corporation, la première entreprise japonaise de produits chimiques et de cosmétiques de luxe, comme chef de groupe R&D sur les produits capillaires au Japon puis directeur de la recherche appliquée Europe pour les produits capillaires en Allemagne. Il a participé au lancement de nouveaux produits sous la marque John Frieda. Il est ensuite retourné au Japon comme senior manager, Global R&D Beauty care. drdrdrPHILIPPE SCHULLERdrHubert MOUILLADE

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.