Les troupes du medef

Sans elles, le Medef n'existerait pas. Les 75 fédérations professionnelles qui composent l'organisation patronale, à côté des 147 « Medef territoriaux », regroupent l'essentiel des 780.000 entreprises adhérentes et surtout apportent 21 millions des 24 millions d'euros de cotisations qui permettent au Medef de fonctionner. On trouve aussi bien de très grosses fédérations comme l'UIMM, la Fédération des sociétés d'assurances ou celle du bâtiment que des petites comme la Fédération des ascenseurs ou l'Union nationale des industries du taxi. Si, en décembre 2009, l'une des grandes fédérations, l'Association nationale des industries alimentaires (Ania), a claqué la porte, officiellement pour dénoncer le montant de la cotisation réclamée par le Medef, d'autres ont adhéré depuis. C'est le cas, en avril, de la Fédération de l'hospitalisation privée qui regroupe 1.250 cliniques, ou de la Coprec, qui fédère des organismes d'expertises du bâtiment. L'Asmep-ETI, l'association d'entreprises moyennes, créée par Yvon Gattaz, ancien président du CNPF, est également devenue membre associé. En 2009, plusieurs autres fédérations avaient rejoint le Medef?: l'Union française de l'électricité, le Syndicat des opérateurs postaux ou l'Association française de l'aluminium. P. C.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.