La taxe Chirac sur les billets d'avion va augmenter de 12.7%

 |   |  373  mots
Les prix des billets d\'avion vont sans aucun doute augmenter en 2014. Le gouvernement a annoncé, mardi, qu\'il allait rehausser de 12.7% la \"taxe de solidarité sur les billets d\'avion\", plus connue sous le nom de \"taxe Chirac\". Cette décision doit être entérinée, ce mercredi 31 juillet, lors de la réunion du Comité ministériel de la coopération internationale et du développement (CICID).Le montant de cette taxe, qui varie selon la durée, la destination et la classe du vol, est actuellement compris entre 1 et 40 euros. Ce prélèvement, qui a rapporté un milliard d\'euros en France depuis sa création, concerne les vols partant de l\'Hexagone. Dans le monde, plusieurs pays l\'appliquent également comme le Chili ou la Corée du Sud. L\'argent récolté est géré par l\'organisme international Unitaid qui finance des programmes sanitaires (lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose) dans les pays en développement.Première hausse depuis sa création Lors des Assises du développement et de la solidarité internationale le 1er mars dernier, le président de la République avait déjà déclaré que cette taxe devrait augmenter. Créée par l\'ancien chef de l\'Etat, Jacques Chirac, en 2006, elle n\'a jamais été modifiée depuis.A son lancement, elle avait, sans surprise, été mal accueillie par les compagnies aériennes françaises qui reprochaient au gouvernement qu\'elle ne concerne que leur secteur. \"J\'adhère à l\'objectif, mais j\'émets des réserves et des réticences sur le fait de taxer une économie particulière. C\'est une entorse à la neutralité fiscale\", expliquait alors l\'ex-patron d\'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta. Cette nouvelle hausse, qui laisse moins de marge de manoeuvre aux compagnies pour augmenter à leur gré leurs tarifs, risque d\'être mal venue pour le groupe franco-néerlandais qui doit annoncer, ce mercredi, jusqu\'à 3000 nouvelles suppressions de postes dans le cadre de son plan Transform 2015. Le projet d\'augmentation de la taxe Chirac devrait être déposé au Parlement d\'ici la fin de l\'année pour être débattue par les élus au début 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :