Nissan investit fortement en Chine

2 mn

Nissan va démarrer une nouvelle usine en Chine, début septembre. Le constructeur japonais, contrôlé par Renault, compte produire à terme 120.000 véhicules par an dans cette unité de Zhengzhou. Par ailleurs, le groupe tokyoïte vient d'entamer la construction d'une autre usine, à Canton, avec des capacités de 240.000 unités.Nissan est un acteur majeur en Chine, où il est associé à un des plus gros producteurs locaux, Dongfeng (également partenaire de PSA). Les ventes de Nissan en Chine ont augmenté de 51,4 % au premier semestre à 503.000 unités. Le constructeur vise les 850.000 pour l'ensemble de l'année 2010, en hausse de 12 %. Il compte porter ses capacités à 900.000 unités par an d'ici à 2012. S'il mise sur la Chine, - dont est absent son allié Renault -, Nissan veut aussi accroître sa production en Corée. Son PDG Carlos Ghosn a affirmé lundi qu'il voulait se servir de la base Renault Samsung de Busan comme d'un site à coûts plus bas que le Japon. Nissan exporte aujourd'hui 50.000 unités annuelles de Corée vers le Moyen-Orient.Décidément très offensif, Nissan vient de mettre en place une seconde équipe dans son usine russe de Saint-Pétersbourg afin d'en doubler la production à 35.000 unités en 2011. Le site va aussi y fabriquer des 4×4 hauts de gamme Murano en plus des grandes berlines Teana et des tous-chemins X-Trail. Nissan escompte 100.000 ventes en Russie sur l'année fiscale en cours. Potentiel au MexiqueLe groupe a par ailleurs annoncé dernièrement 600 millions de dollars d'investissements pour accroître son potentiel au Mexique, qui fournit le marché américain. Une petite voiture à bas coûts y sera notamment fabriquée dès 2011. La firme mène actuellement une réelle offensive aux États-Unis (+ 25 % sur sept mois à 522.700 exemplaires).Le nippon, qui a dégagé un bénéfice net de 106,6 milliards de yens (920 millions d'euros) sur le premier trimestre fiscal (avril-juin 2010) contre une perte l'an passé, a écoulé 954.000 véhicules dans le monde, soit une hausse d'un tiers. Il vise une progression de 8 % de ses ventes sur l'année à 3,8 millions. « Notre objectif est d'avoir à terme 10 % de part de marché partout », avait indiqué Carlos Ghosn fin juillet, précisant : « nous sommes à 6 % aujourd'hui en Chine et à 8 % aux États-Unis ». Alain-Gabriel Verdevoye

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.