Pierre philosophale contre planche à billets s s

 |   |  332  mots
chronique des MarchésComme chaque fois que les cours de l'or progressent fortement - le métal précieux a signé en août sa meilleure performance mensuelle depuis avril -, une clameur de prévisions de records se fait entendre. Les analystes donnent d'autant plus de voix que la relique barbare se négocie maintenant tout près (à moins de 3 % ) de son pic historique touché le mois de juin dernier à 1.270 dollars sur le marché à terme new-yorkais (Comex). Le record de détention de métal jaune par les fonds cotés (ETF) totalement dédiés à celui-ci est encore plus proche. Ensemble, les fonds de cette catégorie détiennent aujourd'hui 2.075 tonnes, dont 278 acquises depuis le début de l'année. C'est deux fois plus d'or que les réserves aurifères suisses... Poussés par le marché, les analystes ont davantage révisé à la hausse leurs prévisions que sur tous les autres métaux précieux... au fur et à mesure des annonces laissant planer des doutes sur la vigueur de la croissance. Selon le consensus médian de ces professionnels collecté par Bloomberg, le cours de l'once d'or devrait atteindre 1.500 dollars l'an prochain. À la Deutsche Bank, Dan Brebner, la voit même à 1.550 dollars. La nervosité persistante des marchés financiers soutiendra cette valeur refuge traditionnelle. Mais ce qui change la donne et offre le meilleur appui pour une poursuite de la hausse, ce seront toutes les meusures non orthodoxes que prendront les banques centrales pour soutenir l'économie des deux côtés de l'Atlantique. Quand tous les banquiers centraux jouent le jeu des baisses compétitives de leur monnaie, leur jeu ne fait pas que s'annuler, et ouvre un boulevard à la hausse de l'or. Il n'y a pas de pierre philosophale qui puisse permettre de fabriquer autant de valeur que la planche à billets autorise à battre monnaie. Christophe Tricaud le cours de l'once d'or devrait atteindre 1.500 dollars l'an prochain, Selon le consensus médian des professionnels, collecté par Bloomberg.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :