Les trois quarts des salariés jugent...faible le risque de se retrouver au chômage

 |  | 280 mots
Inconscients ou optimistes, les Français? Bien que le pays compte plus de trois millions de chômeurs, près des trois quarts des salariés (74%) estiment faible le risque de se retrouver au chômage dans les mois à venir, selon un sondage Ifop réalisé les 27 et 28 septembre pour le Journal du dimanche. Ils sont même 43% à qualifier ce risque de \"très faible\". Etrangement, les salariés étaient plus pessimistes il y a sept mois : en février, à peine plus des deux tiers des salariés (68%) jugeaient faible le risque de perdre leur emploi dans un proche avenir. Les hommes plus confiants que les femmesLes plus confiants sont les hommes, 79% d\'entre eux jugeant improbable de perdre leur travail dans les prochains mois, contre 70% seulement chez les femmes. C\'est par ailleurs en région parisienne et dans le Sud-Ouest que les salariés sont les moins inquiets, 80% d\'entre eux imaginant difficilement se retrouver au chômage à court terme. Un taux de chômage à 11% fin 2013, selon Fillonsi l\'on s\'intéresse à l\'appartenance politique, les personnes qui se sentent le plus menacées sont plus nombreuses parmi les électeurs du Front national (29%, contre 26% en moyenne). Les électeurs UMP sont en revanche les plus optimistes (82% jugent faible le risque de se retrouver au chômage, contre 74% en moyenne). Pourtant, l\'ancien premier ministre François Fillon, qui brigue la présidence de l\'UMP, n\'a-t-il pas prédit samedi à Rennes un taux de chômage supérieur à 11% fin 2013? Selon l\'INSEE, le taux de chômage s\'élevait au deuxième trimestre 2012 à 9,7% de la population active en France métropolitaine et à 10,2% en incluant les DOM.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :