Les trois quarts des salariés jugent...faible le risque de se retrouver au chômage

Inconscients ou optimistes, les Français? Bien que le pays compte plus de trois millions de chômeurs, près des trois quarts des salariés (74%) estiment faible le risque de se retrouver au chômage dans les mois à venir, selon un sondage Ifop réalisé les 27 et 28 septembre pour le Journal du dimanche. Ils sont même 43% à qualifier ce risque de \"très faible\". Etrangement, les salariés étaient plus pessimistes il y a sept mois : en février, à peine plus des deux tiers des salariés (68%) jugeaient faible le risque de perdre leur emploi dans un proche avenir. Les hommes plus confiants que les femmesLes plus confiants sont les hommes, 79% d\'entre eux jugeant improbable de perdre leur travail dans les prochains mois, contre 70% seulement chez les femmes. C\'est par ailleurs en région parisienne et dans le Sud-Ouest que les salariés sont les moins inquiets, 80% d\'entre eux imaginant difficilement se retrouver au chômage à court terme. Un taux de chômage à 11% fin 2013, selon Fillonsi l\'on s\'intéresse à l\'appartenance politique, les personnes qui se sentent le plus menacées sont plus nombreuses parmi les électeurs du Front national (29%, contre 26% en moyenne). Les électeurs UMP sont en revanche les plus optimistes (82% jugent faible le risque de se retrouver au chômage, contre 74% en moyenne). Pourtant, l\'ancien premier ministre François Fillon, qui brigue la présidence de l\'UMP, n\'a-t-il pas prédit samedi à Rennes un taux de chômage supérieur à 11% fin 2013? Selon l\'INSEE, le taux de chômage s\'élevait au deuxième trimestre 2012 à 9,7% de la population active en France métropolitaine et à 10,2% en incluant les DOM.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.