Budget US : "Il y a des moments où il faut savoir dire non" (Clinton)

 |   |  300  mots
\"Je pense qu\'il y a des moments où il faut savoir dire non et espérer qu\'il existe une base pour un accord.\" Voici ce qu\'a déclaré l\'ancien président américain Bill Clinton, interrogé au sujet du vote du budget dimanche sur la chaîne ABC.L\'ancien président démocrate a soutenu le refus de Barack Obama de \"négocier sur les coupes dans les dépenses\" que ses adversaires républicains veulent voir appliquer. AAu coeur de la discorde: la loi sur la santé surnommée \"Obamacare\", qui vise à fournir une couverture maladie à des dizaines de millions d\'Américains non assurés. Les républicains contestent l\'obligation légale d\'être assuré qui sera celle de tout Américain à compter du 1er janvier.Pour Bill Clinton, \"cela enlèverait le pain de la bouche aux travailleurs à bas revenus tout en maintenant largement les subventions aux agriculteurs à forts revenus.\"Le premier \"shutdown\" depuis la présidence Clinton en 1995Or, si les deux chambres ne trouvent pas un compromis d\'ici ce lundi soir, les agences fédérales américaines fermeront à minuit. Des centaines de milliers de fonctionnaires pourraient ainsi être mis en congé sans solde dès mardi matin. Ce, jusqu\'à ce que le Congrès vote de nouveaux crédits pour financer les opérations gouvernementales. Ce serait alors le premier \"shutdown\" depuis la fermeture des services administratifs de l\'hiver 1995-1996, sous la présidence de Bill Clinton. Il avait duré du 16 décembre 1995 au 6 janvier 1996 et avait mis 800.000 personnes au chômage technique.Une période pendant laquelle plus de 200.000 demandes de passeport n\'avaient ainsi pas été traitées.Pour aller plus loin: les républicains vont-ils paralyser l\'Etat fédéral ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :