La Bourse de Paris s'enfonce dans le rouge

Le marché parisien a aligné une quatrième séance de baisse jeudi, victime à nouveau des craintes sur les dettes souveraines en zone euro. A la clôture, le CAC 40 reculait de 0,59 % à 3.715,18 points. Les inquiétudes se sont accentuées après l'annonce de la dégradation de la note de l'Espagne par Moody's. Dans le même temps, l'Irlande a déclaré que la restructuration de ses banques pourrait lui coûter au final plus de 50 milliards d'euros. renault performeLa séance aurait bien pu être sauvée par une éclaircie venue des Etats-Unis avec des indicateurs meilleurs que prévu. Le PIB américain a été revu à la hausse à 1,7 % pour le deuxième trimestre. Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé plus que prévu tandis que l'indice PMI Chicago, qui mesure l'activité manufacturière dans la région, a progressé contre toute attente. Mais si ces indicateurs ont permis à la cote parisienne de regagner un peu de terrain, l'embellie a été de courte durée . Le marché a effacé ses gains en fin de séance dans le sillage des places américaines. Côté valeurs, Accor a bien résisté en clôturant en hausse de 0,83 % à 26,78 euros. Les investisseurs ont relativisé l'annonce du retrait du projet d'introduction en Bourse de Lucien Barrière. Les analystes estiment que le plan de recentrage sur les métiers d'hôtellerie n'est pas remis en cause. Sur fond de salon mondial de l'automobile à Paris, Renault a signé la meilleure performance du CAC 40 après un bond de 2,17 % à 37,74 euros. A l'inverse, la résurgence du problème de dettes des Etats a encore pesé sur le secteur bancaire. Lanterne rouge du CAC 40, Crédit Agricolegricole a décroché de 3,45 % à 11,46 euros. Natixis a cédé 2,33 % à 4,20 euros, Société Généralecute; Générale 2,27 % à 42,25 euros et BNP Paribas 1,77 % à 52,17 euros. Seule Dexia (+ 2,57 % à 3,23 euros), cotée au SBF 120, reste dopée par des rumeurs de rapprochement avec la Banque Postale. Blandine Hénault-0,59 %

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.