Cinquième trimestre de récession en Espagne

 |   |  272  mots
Une - faible - lueur d'espoir en vue pour l'Espagne? Le pays connaît certes son cinquième trimestre de récession avec un produit intérieur brut en baisse de 0,3% selon l'institut nationale de la statistique (INE). Une nouvelle qui a redonné des couleurs à la Bourse de Madrid qui prenait 1,03% une demi-heure après le début de la séance. Mais le rythme de cette chute semble s'est légèrement calmé puisque le PIB affichait un recul de 0,4% au trimestre précédent.Voyants dans le rougeToutefois, nombre de voyants sont encore dans le rouge. La Banque d'Espagne estime en effet de son côté, que le PIB afficherait plutôt  un recul de 0,4% au cours de ce trimestre. Sur un an, le recul du PIB atteint 1,6%, un niveau légèrment supérieur aux -1,5% sur lequel table le gouvernement de Mariano Rajoy.39 milliards d'euros d'économies en 2013Ce dernier poursuit sa politique de rigueur avec 150 milliards d'euros d'économies prévues sur deux ans dont 39 milliards dès l'an prochain, selon le projet de budget transmis samedi 27 octobre. Celui-ci "doit servir de levier pour surmonter la crise et faire revenir la confiance en l'Espagne", a déclaré le ministre du Budget Cristobal Montoro lors d'une conférence de presse lundi. Le gouvernement se fonde pour 2013 sur des estimations de PIB sont d'ailleurs bien plus optimistes que celles d'autres observateurs. Madrid prévoit en effet un recul du PIB de 0,5% quand le FMI envisage plutôt -1,3%, Standard & Poor's -1,4% et Natixis jusqu'à -2,2%. --> A lire aussi: Espagne: austérité mais comptes publics inquiétants  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :