Cologne place ses fonctionnaires en congés forcés pour économiser un demi million d'euros

 |   |  222  mots
L’austérité n’épargne pas l’Allemagne. En particulier les communes qui souffrent beaucoup des transferts de compétences accordés par les Länder et l’Etat fédéral sans qu’il n’y ait eu de transferts de ressources suffisantes. Et outre-Rhin, les communes dont les finances sont en souffrance peuvent se retrouver placées sous l’administration d’un commissaire du Land chargé de rétablir ses comptes. Pour éviter cette désagréable humiliation, les administrations municipales coupent souvent massivement dans leurs dépenses. Du moins, dans celles qu’elles maîtrisent puisque nombre de dépenses, comme le paiement des loyers des chômeurs de longue durée, sont obligatoires.500.000 euros d’économisésA Cologne, on a donc décidé de frapper fort. Le maire de la ville, le social-démocrate Jürgen Roters, a décidé, selon le quotidien local Kölner Stadt-Anzeiger, de mettre en congés forcés 14.000 des 17.000 fonctionnaires municipaux les 27 et 28 décembre prochains. La municipalité affirme que ceci ne changera rien aux services publics durant ces deux jours, mais que ces congés forcés permettront d’économiser 500.000 euros en chauffage et en électricité. Sans compter que ceux qui auraient déjà pris leurs 30 jours de congés seront placés en congé sans traitement durant ces deux jours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :