Audi investit à lui seul plus que Renault et autant que PSA Peugeot Citroën

 |   |  596  mots
Audi a rappelé, jeudi, son intention d\'investir 13 milliards d\'euros d\'ici à 2016, dont 8 milliards à Ingolstadt et Neckarsulm, ses deux sites germaniques. Soit plus de trois milliards par an. Enorme pour une telle marque, puisque PSA Peugeot Citroën n\'a investi que 3 milliards l\'an dernier (hors sa filiale équipementière Faurecia), alors qu\'il vend 2,5  fois plus de véhicules, et Renault  2,45 milliards. Il est vrai que la filiale haut de gamme du groupe Volkswagen va réaliser cette année des profits record, le luxe se vendant mieux que les modèles de constructeur généraliste. Audi \"ne compte pas lever le pied, parce que, après la crise, il y aura une reprise\", a affirmé Rupert Stadler, son président. La maison-mère Volkswagen avait annoncé le 23 novembre dernier qu\'elle prévoyait d\'investir plus de 50 milliards au total dans les trois ans, soit 16,5 milliards par an. Pour devenir le numéro un automobile mondial devant Toyota et GM.Ventes recordIl y a quelques jours, Rupert Stadler avait assuré que Audi allait réaliser dès l\'an prochain, ou au plus tard en 2014, son objectif intermédiaire  de 1,5 million de ventes annuelles prévu initialement pour 2015. Le constructeur vise deux millions de véhicules à l\'horizon 2020 et veut dépasser le premier spécialiste du \"premium\" BMW. La firme avait annoncé le 10 décembre dernier des ventes en hausse de 10,9% en novembre, et de 12,7% à 1,34 million sur onze mois. La  firme aux quatre anneaux a vendu davantage sur onze mois 2012 que sur toute l\'année 2011. En Europe, les ventes d\'Audi étaient toutefois en léger recul de 1,9% en novembre, avec une baisse particulièrement marquée en France (-11%) et en Italie (-18,9%). En revanche, Audi a poursuivi sa croissance en Chine, son principal marché. Sur onze mois, il y a accru ses volumes de 30,7% à 370.559 voitures. Aux Etats-Unis, les volumes de la marque d\'Ingolstadt ont progressé de 24,4% le mois dernier.  Audi pense battre son record de ventes cette année, et encore en 2013. Au premier semestre,  la firme avait atteint, comme BMW, une excellente marge opérationnelle de 11,5 %!Investissement en Amérique latineLe constructeur automobile va enfin s\'implanter en Amérique du nord. Il a annoncé début septembre  la construction au Mexique d\'une nouvelle usine pour y fabriquer son 4x4 Audi Q5 à partir de 2016. Les travaux de ce nouveau site, à San José Chiapa, dans l\'Etat de Puebla (centre du Mexique) doivent débuter mi-2013, pour un lancement de la production trois ans après. Objectif : 150.000 véhicules  par an. Audi, qui importe aux Etats-Unis ses véhicules d\'Allemagne et pâtit du taux de change de l\'euro, va donc enfin rivaliser à armes égales avec Mercedes et BMW, qui, tous deux, fabriquent des 4x4 concurrents dans le sud des Etats-Unis. Audi a aussi affirmé, à la mi-décembre, qu\'il allait  décider l\'an prochain d\'une  possible production au Brésil. \"Nous sommes dans la phase initiale du projet\", affirmait alors Leandro Radomile, patron de la filiale brésilienne de la marque du groupe Volkswagen. Audi pourrait  utiliser une des très nombreuses usines de sa maison-mère dans le pays. La firme accroît par ailleurs ses capacités sur son site hongrois de Györ, où sera fabriquée à partir de 2013 une variante de la gamme compacte Audi A3 (le modèle à quatre portes et coffre séparé). Elle accroît aussi ses capacités en Chine où elle est historiquement le munéro un du haut de gamme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :