Exonérés d' ISF, les biens professionnels s'élèvent à 860 milliards d'euros

 |   |  149  mots
Frédéric Bedin se sent un peu seul. Lors du colloque « Patrimoine et fiscalité » de jeudi, il sera - si l'on excepte les représentants des secteurs de l'asurance et des banques - le seul chef d'entreprise invité de cette journée. Le président de Croissance Plus, association qui fédère dirigeants d'entreprises en forte croissance, regrette cette situation. Malgré les propos rassurants tenus il y a quelques semaines par Nicolas Sarkozy, les chefs d'entreprises craignent, qu'à la faveur de la réforme, l'exonération d'ISF dont bénéficient les biens professionnels ne soit écornée. Le coût de cette niche - elle figure comme telle dans les documents founis par Bercy au groupe de travail des parlementaires UMP - n'est pas communiqué par le Trésor. Seul élément fourni par Bercy, le montant total du patrimoine professionnel à savoir 860 milliards d'euros. A. E.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :