Avec les fonds 90/10, jouez sur deux tableaux

 |   |  246  mots
90 % de l'épargne investie selon des critères financiers et, en général, extra-financiers?; 10 % destinés à financer, contre rémunération, des organismes solidaires : les OPCVM 90/10 permettent de faire coup double, en investissant à la fois selon des critères responsables et de solidarité. Dans la plupart des cas, la part classique est placée en actions, mais certains, comme Multipar Solidaire Prudent de BNP Paribas, sont investis en obligations. D'autres jouent la diversification, tels Arcancia Label Équilibre de la Société Généralecute; Générale ou Fongepar Insertion Emploi Equilibre.La grande majorité de ces fonds est distribuée dans le cadre de l'épargne salariale, où une telle offre est obligatoire dans tous les plans d'épargne entreprise depuis le 1er janvier. Elle l'était déjà depuis 2001 pour les Perco, les plans de retraite collectifs d'entreprises. Chaque salarié bénéficiant de l'épargne salariale accède donc facilement désormais à ces fonds.à défaut, il en existe d'autres (moins nombreux) accessibles à tout public et pouvant être abrités dans un compte titres personnel, voire dans certaines assurance-vie : BNP Paribas Obli Etheis, Ecofi Agir Développement Durable, Écureuil Bénéfices Emploi, Insertion Emplois Dynamique, Macif Croissance Durable et Solidaire, Covéa Finance Actions Solidaires ou Confiance Solidaire du Crédit Coopératif. Attention : certains fonds dits « solidaires » organisent un simple partage des frais ou des gains avec des associations, sans orienter l'épargne vers des actions de solidarité. E. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :