Les marchés émergents paient les pots cassés de l'aversion au risque

 |   |  343  mots
La plus grande introduction prévue à la Bourse indienne, celle du producteur de charbon Coal India, qui devait avoir lieu cet été pourrait être reportée. C'est ce qu'ont indiqué des sources proches du dossier mardi sans que soit officiellement confirmée l'information. Il faut sans doute y voir un signe de plus de la rapide dégradation qui s'est opérée sur les marchés émergents le mois dernier. «Mai a été chaotique pour les investisseurs, notamment sur toutes les classes d'actifs à risque », rappelle un gérant, « qu'il s'agisse des matières premières, de la catégorie high yield ou des actions émergentes : elles ont toutes vu leurs primes de risque grimper et les spreads s'écarter ». Côté actions, l'indice MSCI dédié aux émergents a connu sa pire chute depuis octobre 2008. Rien qu'en Inde, les sorties de capitaux internationaux ont atteint plus de 1,6 milliard de dollars au cours des deux dernières semaines.émissions divisées par deuxCôté obligations, le tableau n'est pas réjouissant non plus. « Les émissions réalisées par les entreprises des pays émergents ont fondu », indique-t-on chez chez Union Bancaire Privée. En Asie hors Japon, par exemple, le montants des émissions réalisées en dollars, euros et yens, a été divisé par deux par rapport au mois d'avril, passant de 5,7 milliards de dollars à 3,2 milliards. Au total, sept sociétés - au rang desquelles figurent Korea Resources, Li & Fung Limited - ont réalisé des émissions. A noter cependant que la plus importante d'entre elles est un sukuk (obligation islamique) garanti par l'Etat malaisien pour 1,25 milliard de dollars. Et que derrière la société Export-Import Bank of Korea qui a levé 270 millions de dollars se cache en fait une agence d'Etat coréenne.Quoi qu'il en soit les performances ont aussi perdu de leur superbe. Selon l'indice de JP Morgan, la dette émise par les entreprises en Asie qui avait pendant 18 mois affiché des retours positifs a, cette fois, connu un premier repli de 1,54 % en mai. M.B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :