Les banques

 |   |  141  mots
Après des mois de négociations tendues entre les banques nationalisées, le gouvernement de Gordon Brown et Bruxelles, le paysage bancaire britannique s'apprête à vivre un vaste changement. À l'occasion d'une interview à la BBC, le chancelier de l'Échiquier, Alistair Darling, a indiqué qu'il allait mettre en vente de larges morceaux des trois banques nationalisées, Northern Rock, Lloyds Banking Group et Royal Bank of Scotland. Ce plan de restructuration, dont les détails devraient être connus cette semaine, peut-être même dès demain, pourrait permettre l'émergence de trois nouvelles banques en Grande-Bretagne, d'ici trois à quatre ans. La vente des actifs sera en effet réservée à des établissements sans présence bancaire importante sur la zone. Des annonces sont aussi attendues concernant le plan de garantie des actifs toxiques par l'État. PAGE 17 et éditorial page 9

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :