Des montagnes de dettes qui fragilisent la santé financière ...

 |   |  155  mots
Des montagnes de dettes qui fragilisent la santé financière des ÉtatsEn lançant des plans qui se sont chiffrés à plusieurs centaines de milliards de dollars afin de stimuler la croissance et sortir rapidement de la récession, nombre de pays voient leur situation financière se fragiliser. Les États-Unis, les plus gros emprunteurs au monde, voient leur dette atteindre 56 % de leur PIB, contre 37 % il y a à peine deux ans. De quoi risquer une dégradation de la note de leur dette souveraine. Même chose de ce côté-ci de l'Atlantique, avec d'éventuelles baisses de notes pour des pays tels que l'Italie, la France ou la Grande-Bretagne. L'agence de notation Moody's s'apprêterait d'ores et déjà à abaisser celles de la Grèce et du Portugal. Une situation qui obligera les États à offrir de meilleurs rendements aux investisseurs inquiets et qui aura pour conséquence d'alourdir le service de la dette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :