Disney s'offre LucasFilm et promet un nouvel opus de Star Wars

Au total, cette opération devrait lui coûter quelque 4,05 milliards de dollars. Mardi soir, Disney a annoncé qu\'il allait racheter LucasFilm, la pépite créée par George Lucas en 1971, qui a lancé la saga Star Wars. Lors d\'une conférence téléphonique avec des analystes, Robert Iger, le PDG de Disney, a indiqué s\'être \"mis d\'accord pour acquérir LucasFilm et son portefeuille de contenus de classe mondiale, incluant la légendaire franchise de La Guerre des Etoiles, ainsi que toutes ses activités\", rapporte ainsi l\'AFP.Dans le même temps, le mastodonte du divertissement a annoncé la sortie de nouveaux épisodes de Star Wars. L\'épisode 7 est donc prévu pour 2015. Et les deux suivants ensuite avec un intervalle de \"deux à trois ans\", a indiqué le patron de Disney. Le directeur financier du groupe, Jay Rasulo, n\'a pas caché que la valorisation de la transaction découlait \"presque entièrement du potentiel financier de la franchise de La Guerre des Etoiles\". >>> DIAPORAMA Star Wars, une licence qui met en orbite les marquesGeorge Lucas en consultantEt pour cause : Disney évalue les revenus de licences actuels de cette franchise à 215 millions de dollars par an, mais perçoit de \"grandes opportunités de l\'étendre dans les produits de consommation\", a détaillé Jay Rasulo. Le groupe cible en particulier l\'international, et compte aussi l\'utiliser dans ses parcs à thèmes, des jeux ou pour la télévision, a-t-il ajouté.Agé de 68 ans, George Lucas, qui détient toujours 100% de LucasFilm avant l\'opération, aurait \"l\'intention de prendre sa retraite\", a précisé Robert Iger aux analystes. Toutefois, celui-ci prévoit d\'assurer un rôle de consultant pour les films.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.