Coup d'envoi à l'expérimentation du CV anonymeAnnoncée par l...

 |   |  526  mots
Coup d'envoi à l'expérimentation du CV anonymeAnnoncée par le chef de l'État en décembre dernier, cette méthode de sélection des candidats à l'embauche sera officiellement lancée demain. Plusieurs dizaines d'entreprises privées, publiques, ainsi que des sociétés de recrutement participent à l'opération, dont le pilotage est assuré par Pôle emploi. Bilan dans six mois.recrutementPrès d'un an après avoir été annoncée par le président de la République, c'est finalement le 3 novembre que sera officiellement lancée l'expérimentation du CV anonyme. La liste des sociétés participantes sera dévoilée demain en présence de Xavier Darcos, ministre du Travail, Laurent Wauquiez, secrétaire d'État à l'Emploi, et Yazid Sabeg, commissaire chargé de la Diversité et de l'égalité des chances (lire ci-dessous). Parmi elles, devraient figurer des entreprises publiques et privées, dont Accor ou BNP Paribas.Partenaires de l'opération, Adecco, Manpower et 12 cabinets de recrutement de l'association À compétence égale proposeront l'outil à leurs clients. « Ils pourront l'utiliser pour tout ou partie de leurs recrutements, précise Alain Gavand, président d'À compétence égale et PDG d'Alain Gavand Consultants. La procédure se fera en deux temps : les consultants feront un premier tri des CV anonymes et organiseront des entretiens. Puis ils présenteront de façon anonyme aux entreprises les candidats sélectionnés. »18.000 sociétés contactéesPlusieurs centaines d'autres employeurs devraient ultérieurement se joindre au mouvement. Un courrier a été envoyé à 18.000 entreprises par Pôle emploi, pilote de l'opération, qui mettra à leur disposition des équipes dédiées dans sept départements (1). Objectif : accompagner les employeurs qui le souhaitent dans la mise en ?uvre gratuite d'un processus de recrutement basé sur le CV anonyme.Inscrit dans une loi dont les décrets d'application ne sont jamais parus, le CV anonyme n'a jusqu'ici guère été adopté par les entreprises, promptes à pointer ses limites. « Certains critères de discrimination, comme l'âge ou le genre, sont difficiles à rendre anonyme, reconnaît Benjamin Blavier, responsable du pôle promotion de la diversité d'IMS Entreprendre. De plus, la majorité des recrutements se fait par réseau, sans parler des promotions internes. Mais, par-delà ses limites, l'intérêt principal du CV anonyme est d'amener les entreprises à s'interroger sur la façon dont elles recrutent leurs salariés. »préjugésPour Samuel Thomas, vice-président de SOS Racisme, c'est bien là que se situe le problème. « Beaucoup de recruteurs pensent que discriminer est illégal, mais légitime, regrette-t-il. Face à ce type de comportement, la formation est le meilleur moyen de rappeler la rigueur nécessaire à l'application de la loi. » Une fois n'est pas coutume : le contexte économique constitue peut-être une opportunité à cet égard. « En période de crise, les entreprises qui recrutent ont tendance à préférer les profils classiques aux profils atypiques, constate Alain Gavand. Mais les recruteurs ont moins de volumes à traiter, donc plus de temps à consacrer pour changer leurs habitudes. » Bilan de l'opération prévu dans six mois. Catherine Gaudenz (1) Paris, Seine-Saint-Denis, Nord, Rhône, Bouches-du-Rhône, Loire-Atlantique et Bas-Rhin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :