Investissement limité pour capacités élargies

 |   |  316  mots
Yves Picchi l'avoue, les serveurs I Séries d'IBM « ne sont pas donnés ». Toutefois, l'investissement n'est pas gigantesque pour une entreprise qui traite 1,5 million de requêtes par jour ou 500 millions par an. On parle de moins de 2 millions d'euros par an. Cross-saleOutre le matériel et les solutions d'IBM, Go Voyages utilise aussi les solutions de Microsoft pour ses sites. Sa gestion de la relation client (CRM, customer relationship management), autrefois externalisée, a été rapatriée en interne. Son « data warehouse » ou ventre d'analyse de données utilise une solution de Cognos. Elle permet de faire des analyses rapides et de savoir pourquoi les ventes se sont améliorées ou dégradées sur telle période de temps et par produit.Avec cet outil, le groupe peut aussi envoyer aux clients des courriers électroniques susceptibles de les intéresser. Il s'agit de faire du « cross-sale » auprès d'un client qui a acheté un vol sec. Par ailleurs, « comme nous sommes de gros vendeurs de billet d'avion en France, les compagnies étrangères sont tentées de passer chez nous pour faire des promotions », confie Yves Picchi.Son moteur est suffisamment performant pour sa stratégie de marque blanche. Si vous recherchez un vol sur Lastminute.com ou promovacances, vous utilisez la solution de Go Voyages. Au total, 400 sites Web utilisent ses services de même que des réseaux d'agences indépendantes. Derrière, de manière invisible pour les clients, l'informatique assure l'émission de 15.000 billets d'avions par jour, ce qui représente une transaction toutes les quatre secondes. Axa Private Equity, qui a racheté Go Voyages à la Financière Agache en juillet 2010 (on parle de moins de 300 millions d'euros) souhaite que la société porte son savoir-faire français au niveau européen. Elle commence à le faire avec la marque Govolo en Espagne, Portugal, Italie et Allemagne. P. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :