? PAYS éMERGENTSLa Russie consolide son transport aérien en ...

 |  | 309 mots
Lecture 1 min.
?PAYS éMERGENTSLa Russie consolide son transport aérien en fusionnant six compagnies à AeroflotMoscou renonce à son projet de créer une deuxième compagnie publique.Virage sur l'aile pour le gouvernement russe. Alors qu'il venait à peine de concevoir le lancement d'une deuxième compagnie publique, concurrente d'Aeroflot, le Kremlin fait marche arrière. Il va au contraire intégrer ce nouvel acteur, Rosavia, à Aeroflot pour créer un acteur prédominant dans le ciel russe.Moscou a en effet annoncé ce mardi que les six petites compagnies qui devaient initialement être regroupée sous la bannière de Rosavia, une filiale du conglomérat public industriel Russian Technologies allaient être au privatisées puis fusionnées à Aeroflot.volte-faceCette volte-face s'explique en grande partie par les difficultés rencontrées par Russian Technologies, qui souffre des déboires de certaines filiales comme le constructeur automobile Avtovaz. Selon le ministre des Transports, Igor Levitine, le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, aurait donné son aval après s'être assuré de la compatibilité de cette opération avec les lois anti-monopole. Ce qui serait le cas puisque la part de marché d'Aeroflot en Russie devrait passer de 15 % à 30 % voire 35 %, un niveau conforme avec la législation. Ces chiffres ne pourront néanmoins être atteint que si les plans de développement de Rosavia sont respectés (elle comptait disposer d'une flotte de 120 avions en 2017 pour transporter 20 millions de passagers). Car aujourd'hui son trafic ne dépasse pas le million.Sur le papier, Moscou donne néanmoins un coup de main à Aeroflot, en lui permettant de muscler ses positions sur le marché intérieur russe qu'elle ne domine pas contrairement aux lignes internationales. Un atout qui profitera à ses partenaires de l'alliance Skyteam, dont Air France-KLM.Fabrice Gliszczynski La part de marché d'Aeroflot en Russie devrait passer de 15 % à 30 % voire 35 %, un niveau conforme avec la législation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :