Hervé Morin, VRP de l'armement en Asie

 |   |  217  mots
défenseEn tournée en Asie (Inde-Malaisie), Hervé Morin, le ministre de la Défense, va tenter de faire avancer des dossiers enlisés, notamment à Delhi avec la modernisation des 51 Mirage 2000-H et l'appel d'offres pour 202 hélicoptères de type Fennec. Marché de gré à gré évalué à 1,2 milliard d'euros, le retrofit des Mirage traîne en longueur depuis plusieurs mois. D'autant que Paris a tenté de placer les 60 Mirage 2000-9 émiriens en Inde pour faciliter l'achat par Abu Dhabi de 60 Rafale. Ce qui a fortement agacé Delhi, qui ne veut pas des appareils émiriens, les délais de livraison étant en dehors de leur calendrier (2016-2018), et donc brouillé l'offre française. Après réajustement, Paris projette de signer un contrat lors de l'éventuelle visite en Inde de Nicolas Sarkozy prévue en mars 2010. Pour la fourniture de 202 hélicoptères légers ? Eurocopter propose le Fennec ? pour 600 millions de dollars, les Indiens font traîner le lancement des essais, dans l'attente, semble-t-il, d'une offre du russe Kamov. Enfin, Hervé Morin doit assister à la signature, lors du salon de Langkawi (Malaisie), d'un contrat de maintenance, évalué à plus de 50 millions d'euros, pour les sous-marins Scorpène vendus par DCNS à la marine malaisienne. En revanche, la vente de 12 EC725 ne pourra être finalisée à temps. Michel Cabirol

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :