en bref

 |   |  279  mots
Les banques britanniques jugent les propos de Sarkozy sur le modèle anglo-saxon « hostiles »L'Association des banquiers britanniques a qualifié d'« hostiles » les propos tenus le 1er décembre par Nicolas Sarkozy, qui a estimé que la crise était venue de la « dérive d'un modèle anglo-saxon ». L'association a ajouté que les déclarations du président français avaient sapé la confiance dans les nouvelles institutions de l'UE, soulignant également qu'elles « soulevaient de sérieuses interrogations » sur l'impartialité française au sein de la Commission. Sarkozy a déclaré que la nomination du Français Michel Barnier comme commissaire européen au Marché intérieur devait permettre de promouvoir un modèle financier européen, par opposition au modèle anglo-saxon. « La crise est venue de la dérive d'un modèle anglo-saxon, je veux pour le monde la victoire du modèle européen, qui n'a rien à voir avec les excès d'un capitalisme financier », a-t-il ajouté. Déjà, dans une tribune publiée ce mercredi dans « The Times », le ministre des Finances britannique s'était inquiété d'une trop grande régulation, estimant que la place de Londres, la seule qui peut rivaliser avec New York, perdrait des activités au profit de juridictions moins réglementées. « Il est dans l'intérêt de toute l'Europe qu'elle puisse prospérer », a-t-il ajouté.Les agriculteurs français reçoivent des aides dans le cadre de la PACLe gouvernement français a versé un total de 2 milliards d'euros d'aides européennes aux agriculteurs, les 1er et 2 décembre, dans le cadre de la politique agricole commune (PAC), dont la France est la principale bénéficiaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :