Avec Natal, le corps devient manette de jeux

En intégrant des gyroscopes électroniques dans ses manettes de jeux vidéo, Nintendo a réussi à conquérir une clientèle inespérée. Sa console Wii s'est fait une place de choix dans les maisons de retraite. Depuis, les capteurs de mouvement et accéléromètres se sont installés au sein d'autres objets numériques dont les téléphones portables. Peut-on mieux faire ? Microsoft le croit avec le projet Natal. On abandonne totalement la manette mais trois caméras judicieusement disposées et un micro (pour comprendre ce que dit l'utilisateur) permettent d'obtenir une nouvelle immersion dans un jeu vidéo. On peut conduire, courir, ou danser et même se bagarrer. Tout est possible. Ceux qui l'ont essayé lors du Salon des jeux vidéo E3, en juin dernier à Los Angeles, évoquent une réalité saisissante. Le corps humain est devenu la manette de jeux. Mieux, il s'intègre intimement au jeu lui-même. La technologie fonctionne. mais on ne sait pas si elle se déploiera rapidement. Tout dépendra de la facilité d'installation du système et de son prix. P. B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.