La sécurité énergétique au menu du Sommet

L'énergie devait être le plat de résistance du sommet. Elle n'en sera que l'apéritif. Les Vingt-Sept annonceront une série d'initiatives pour améliorer leur situation énergétique : investissements accrus dans les réseaux pour répondre à la montée en puissance des renouvelables ou assurer un approvisionnement transfrontalier relativement fluide. La Banque européenne d'investissement (BEI) vient d'ailleurs d'accorder un prêt bonifié d'un demi-milliard d'euros à une holding néerlandaise pour financer le raccordement de parcs éoliens en mer. Les Vingt-Sept veulent aussi activer le levier des marchés publics pour atteindre leurs objectifs d'efficacité énergétique, favoriser des normes de sûreté nucléaire plus élevées dans le monde. En pratique, la diplomatie de l'énergie des pays européens diverge cependant plus souvent que l'inverse, du fait de structures d'approvisionnement et d'intérêts commerciaux différents.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.