Relais Terres de France va poursuivre ses acquisitions

Installé à Richelieu, au coeur de la Touraine, le groupe Relais Terres de France gère déjà quatre résidences de tourisme « vert et écologique ». Cette société familiale créée en 1988 par Jean-Marc Bournais, secondé aujourd'hui par ses deux fils, vient d'accueillir Avenir Entreprises qui apporte 300.000 euros, via son fonds Mezzanine. « Les investisseurs croient à notre projet, explique Jean-Marc Bournais, celui de créer des résidences et équipements de tourisme en campagne, loin de la mer ou de la montagne, c'est-à-dire sur 80 % du territoire ! »Relais Terres de France a réalisé 3 millions de chiffre d'affaires l'an passé avec quatre sites à Richelieu (Indre-et-Loire), Moncontour et Saint-Hilaire dans la Vienne. Sur ces sites, vendus en défiscalisation à des investisseurs, le groupe propose à la fois de l'hébergement et du tourisme vert à thème (spa, cheval, golf, vélo, activités aquatiques, etc.). Le groupe a également repris la gestion de Pescalis dans les Deux-Sèvres, près du Puy-du-Fou. Avec 150 ha (dont une centaine en étangs) et 45 appartements, cette base de loisirs est aujourd'hui « le premier site européen consacré à la pêche ». C'est là que Jean-Marc Bournais va investir 15 millions d'euros pour créer 128 appartements et un spa de 1.000 m2, ce qui devrait permettre de créer 25 emplois. Les travaux devraient démarrer à la fin de cette année pour une ouverture en avril 2013. Mais le groupe ne veut pas s'arrêter là. « Nous avons la confiance d'investisseurs et de tour opérateurs comme Thomas Cook », souligne le président du groupe. Porté par une fréquentation de ses centres en nette hausse en 2010, Jean-Marc Bournais peut déjà préparer d'autres acquisitions afin de constituer un ensemble riche d'une dizaine de résidences de tourisme d'ici à cinq ans. Jean-Jacques Talpin, à Orléans

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.