En difficultés, Groupon remercie son patron... qui en blague sur Twitter

Il prend donc la chose avec humour. Le directeur général et fondateur de Groupon, Andrew Mason, a été débarqué jeudi par son groupe. Sur Twitter, l\'homme a pris la situation avec autodérision. \"Après quatre années et demie intenses et formidables comme directeur général de Groupon, j\'ai décidé que j\'aimerais passer plus de temps avec ma famille. Je plaisante. J\'ai été viré aujourd\'hui\", a-t-il indiqué dans une lettre aux salariés, qu\'il a publiée via Twitter.Spécialiste des bons plans sur internet, le groupe était en difficulté depuis plusieurs mois et son action était en chute libre. Groupon a indiqué jeudi que son conseil d\'administration a commencé à lui chercher un remplaçant, et que ses fonctions seront assurées en attendant par le président exécutif du conseil d\'administration, Eric Lefkofsky, et son vice-président, Ted Leonsis.Une perte de 67 millions de dollarsDepuis novembre et son introduction en Bourse au prix de 20 dollars, le titre Groupon a en effet perdu plus des trois quarts de sa valeur. L\'action a encore lâché 24,28% sur la séance de jeudi, pour clôturer à 4,53 dollars, au lendemain de résultats jugés très décevants.Mercredi soir, Groupon a ainsi annoncé une perte nette de 67 millions de dollars sur l\'année 2012. Il s\'attend à un ralentissement de la croissance de son chiffre d\'affaires, qui devrait atteindre seulement 560 à 610 millions pour le trimestre en cours, quand le marché espérait jusqu\'ici 650 millions. La presse avait déjà spéculé en novembre sur une éviction d\'Andrew Mason, qui, à l\'époque, avait finalement réussi à sauver sa place.Lire aussi: Groupon reste dans le rouge et plonge en Bourse

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.