Zone euro : Draghi s'attend à une "amélioration graduelle" d'ici fin 2013

\"La situation de l\'eurozone reste difficile mais quelques signaux d\'une possible stabilisation sont apparus, et notre scénario de base continue d\'être celui d\'une amélioration très graduelle commençant dans la dernière partie de l\'année\", a déclaré le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi lors d\'une conférence financière dans la capitale économique chinoise.La BCE \"continuera de soutenir l\'effort économique en assurant la stabilité des prix dans la zone euro\", a-t-il encore indiqué, selon une version écrite de son discours. \"En calibrant notre réponse politique aux défis à venir, la BCE restera profondément impliquée dans notre schéma de politique monétaire\", a poursuivi Mario Draghi.Le taux directeur toujours à 0,5%En quête de solutions pour soutenir la croissance en zone euro, l\'institution monétaire de Francfort a réduit début mai son principal taux directeur, baromètre du crédit en zone euro, d\'un quart de point, à 0,50% début mai, un niveau jamais atteint jusque-là.Egalement début mai, la BCE avait abaissé à 1% son taux de prêt marginal au jour le jour, auquel les banques peuvent emprunter pour 24 heures auprès d\'elle, mais a maintenu à 0% le taux des dépôts au jour le jour, auquel les banques peuvent placer de l\'argent pour 24 heures auprès d\'elle. Mario Draghi n\'avait alors pas exclu la possibilité de porter ce dernier taux à un niveau négatif, afin d\'encourager les banques à prêter aux entreprises et aux ménages plutôt que d\'entasser leurs liquidités excédentaires auprès de la BCE.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.