+ 40% : la hausse du nombre des comptes bancaires déclarés à l'étranger par les Français

 |  | 251 mots
Lecture 1 min.
La crainte des sanctions finirait-elle par payer ? Le nombre de comptes déclarés par les Français à l\'étranger a explosé en 2012, comme l\'indique le rapport annuel de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) publié mardi 2 juillet.  Par rapport à l\'année précédente, il a grimpé de près de 40% passant de 79.680 en 2011 à 108.833 en 2012. Entre 2010 et 2011, la progression n\'avait été que de 5% environ.Pas plus d\'expatriés... Difficile d\'imputer totalement cette explosion à une quelconque hausse du nombre d\'expatriés, puisque le nombre de Français établis à l\'étranger a au contraire très légèrement reculé, de 1,1% par rapport à l\'année précédente, selon des statistiques du Quai d\'Orsay. Sanctions renforcées\"L\'année 2012 a été marquée sur le plan pénal par un renforcement des sanctions encourues en cas de fraude fiscale. Le montant maximum des amendes applicables est désormais compris entre 500 000 euros et 1 million d\'euros, notamment en cas de détention de comptes bancaires non déclarés à l\'étranger\", pointe la DGFiP.En outre, les liens avec les administrations fiscales étrangères se sont renforcés pendant que s\'intensifiait la traque contre l\'exil fiscal. Résultat: les demandes de renseignement ont plus que doublé, passant de 300 à 777.Des contrôles qui \"rapportent\" 2 milliards de plus Globalement, les contrôles fiscaux ont \"rapporté\" deux milliards d\'euros de plus à l\'Etat en 2012 (18,1 milliards) contre 16,4 milliards en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :