Embraer, la bonne nouvelle de la rentrée pour Latécoère

Hausse de 3% ce mardi matin pour l'action Latécoère. A l'évidence, les marchés ont apprécié le contrat signé entre le sous-traitant aéronautique français et l'avionneur brésilien Embraer. Annoncé ce lundi, il porte sur la fourniture des portes des nouveaux avions régionaux de la famille E-Jet E2 (80-130 sièges), le dernier programme d'Embraer lancé en juin au salon aéronautique du Bourget. Le contrat inclut aussi une fonction de support  service auprès des compagnies aériennes.La valeur du contrat pour Latécoère s'élève à un milliard de dollars sur toute la durée de ce programme, dont les premières livraisons d'avions sont prévues pour 2018. "Cet ensemble de portes comprend les portes passagers et services, les portes cargo des versions E175-E2, E190-E2 et E195-E2 ainsi que les portes issue de secours sur voilure pour les versions E190-E2 et E195-E2", a indiqué Latécoère en précisant que ce sont entre "six et dix portes (par appareil, ndlr) suivant les versions qui seront livrées" à Embraer.Un festival de commandes Au regard des perspectives commerciales de ce programme, ce contrat est effectivement une bonne nouvelle pour Latécoère, en cours de redressement. Les différents nouveaux appareils brésiliens ont en effet fait sensation au dernier salon du Bourget en enregistrant près de 400 prises de commandes et intentions d'achat émanant de grands noms du transport régional (Skywest) ou des sociétés de leasing (ILFC).>> Lire aussi : Embraer vole la vedette à Airbus au salon du BourgetCette nouvelle famille d'avions est destinée à remplacer la gamme actuelle, laquelle a rencontré un vif succès depuis son lancement en 1999. Plus de 1.200 appareils ont en effet été vendus. Avec une nouvelle motorisation de Pratt&Whitney (GTF, geared turbofan) et une nouvelle aile, le constructeur  promet une réduction de la consommation de carburant de 16 à 23 % par rapport à sa famille d'avions actuelle (selon les versions). C'est la version 190 (97 sièges mais qui peut aller jusqu'à 106) qui sera livrée la première en 2018, suivie en 2019 par la version 195 (118 sièges et pouvant aller jusqu'à 132), puis la plus petite d'entre elles (E175, 80 sièges) en 2020.3,7 années de chiffres d'affaires en commandesEmbraer a maintenu sa confiance à Latécoère. Ce dernier fournit des tronçons de fuselage de part et d'autre de la voilure et l'ensemble des portes de la famille actuelle d'E-jets. Ce programme fait travailler des équipes de l'équipementier à Toulouse, à Prague et à Jacarei au Brésil.Latécoère publie ce mercredi ses résultats semestriels. Au cours des six premiers mois de l'année, le groupe a augmenté son chiffre d'affaires de 6,9%, à 310 millions, en ligne avec ses objectifs de croissance des ventes de 5% pour l'année. Le portefeuille de commandes, qui ne prend en compte que les commandes fermes des avionneurs, atteignait au 30 juin 2,24 milliards d'euros, en hausse de 6,1% sur le premier semestre. Soit 3,7 années de chiffre d'affaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.