en bref

 |   |  384  mots
Le ministère chinois du Commerce a annoncé jeudi que la Chine avait lancé auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) un processus de plainte contre l'Union européenne (UE) qui a instauré des taxes antidumping sur certains biens en cuir venus de Chine, comme les chaussures. Le gouvernement chinois a souligné que « les enquêtes et conclusions antidumping de l'Union européenne sur les chaussures chinoises violent les règles de l'OMC et minent les droits légitimes et intérêts des entreprises chinoises ». Mais l'UE, qui a mis en place ces taxes en décembre, estime qu'il existe des « preuves claires » que la vente des chaussures chinoises est pratiquées à des prix inférieurs à ceux d'Europe.Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire à la suite de la plainte, notamment pour corruption et entrave à la justice, déposée en décembre par les familles des victimes de l'attentat de Karachi, au Pakistan, en 2002. L'enquête s'est orientée vers l'hypothèse de représailles pakistanaises après l'arrêt des versements de commissions sur ce contrat soupçonné d'avoir donné lieu à des rétrocommissions pour financer l'activité politique d'Edouard Balladur, et notamment sa campagne présidentielle en 1995, selon plusieurs témoignages et rapports versés au dossier.Le vice-ministre des Affaires étrangères grec, Dimitris Droutsas, a réaffirmé jeudi que son pays, qui connaît une crise budgétaire, ne prévoit pas de solliciter l'assistance du Fonds monétaire international (FMI). « Il n'y a pas du tout d'intention vis-à-vis du FMI », a-t-il dit. Peu auparavant le directeur général du Fonds, Dominique Strauss-Kahn, avait déclaré qu'il était prêt à aider la Grèce si on le lui demande.Les démocrates du Sénat américain ont annoncé jeudi qu'ils allaient soumettre au vote la semaine prochaine un train de mesures destinées à relancer l'emploi aux États-Unis, contenant notamment des crédits d'impôt pour les petites entreprises. « Pour les démocrates du Sénat, créer des emplois est l'objectif numéro un », a lancé jeudi lors d'une conférence de presse le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid (photo), qui a assuré qu'un premier vote pourrait avoir lieu dès lundi sur le sujet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :