Hollande veut une formation pour tous les chômeurs dans un délai de six mois

 |   |  551  mots
\"Il n\'y a pas d\'exigence plus forte pour le gouvernement que la lutte contre le chômage\"... En difficulté dans les sondages face à une situation économique catastrophique, François Hollande a profité d\'un déplacement lundi 4 mars dans le Loir-et-Cher pour marteler une nouvelle fois son objectif d\'inverser la courbe du chômage d\'ici la fin de l\'année en cours. L\'une des armes que le gouvernement entend dégainer pour lutter contre ce problème d\'emploi, c\'est la formation. Le Président de la République veut accélérer le tempo et sans attendre la négociation sociale sur le sujet en juillet, fixe le cap. Un cap pas très différent de celui qu\'avait voulu impulser son rival Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle au printemps de l\'année dernière lorsqu\'il avait proposé d\'agir sur ce terrain par référendum... Selon le chef de l\'Etat, \"l\'objectif\" de la réforme de la formation professionnelle est de permettre \"qu\'un chômeur sur deux se voit proposer une formation dans un délai de deux mois\" après la perte de son emploi. Pour l\'instant, cette proportion n\'est que de 1 sur 4. François Hollande a déploré qu\'\"aujourd\'hui, un chômeur sur quatre peut passer quinze mois à Pôle d\'emploi sans se voir offrir une formation\".Du coup, \"le système de formation doit être modernisé, car c\'est un atout dans la lutte contre le chômage. Ce qui compte c\'est de savoir qui va pourvoir bénéficier d\'une bonne formation\" a ajouté François Hollande.\"Doubler les moyens\"\"On va doubler les moyens pour que très rapidement une formation soit proposée\", a poursuivi le Président. Il a promis que le délai entre la perte d\'un emploi et l\'offre de formation \"ne pourrait plus dépasser six mois\".Il a fait valoir qu\'il s\'agissait \"d\'affecter plus de ressources vers les demandeurs d\'emplois\" et \"de rationaliser les rôles entre régions et Pôle emploi\". La région sera \"pleinement responsable de la commande de formation\" et Pôle emploi du suivi des formations.En cinq ans, le nombre de demandeurs d\'emploi a augmenté de plus d\'un million en France. Les chiffres publiés la semaine dernière ont annoncé une hausse pour le 21e mois consécutif. Le taux de chômage atteint 10,5% en France.\"La taxe d\'apprentissage (...) doit être entièrement consacrée à l\'apprentissage\"Par ailleurs, toujours sur le thème de la formation, le chef de l\'Etat entend \"imposer de nouvelles règles\" concernant la taxe d\'apprentissage. Celle-ci \"doit être entièrement consacrée à l\'apprentissage\" a lancé M. Hollande. Sur les deux milliards que rapporte chaque année la taxe d\'apprentissage, près des deux tiers (62%) sont effectivement affectés à l\'apprentissage proprement dit. Le reste va à des établissements d\'enseignement secondaire ou supérieur publics et privés ainsi qu\'à des structures comme les écoles de la 2ème chance. Ce problème, connu depuis de longues années, est régulièrement soulevé par les responsables politiques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :