Carlos Slim toujours le plus riche du monde... et « Monsieur Zara » à la troisième place, selon Forbes

 |   |  546  mots
Malgré de lourdes moins-values latentes dans les télécoms en Europe (KPN et Telekom Austria), le magnat mexicain Carlos Slim (73 ans) est toujours l’homme le plus riche du monde, pour la 4e année consécutive avec plus de 73 milliards de dollars, selon le classement annuel du magazine Forbes. Sa fortune a encore enflé de 4 milliards, grâce à la bonne performance boursière de la branche financière de son empire. Il est toujours suivi de Bill Gates, le fondateur de Microsoft, avec 67 milliards de dollars. En revanche, le troisième homme le plus riche du monde est un Européen, l’Espagnol Amancio Ortega (76 ans), le fondateur de Zara, avec une fortune de 57 milliards de dollars, en hausse de près de 20 milliards, reflétant le bond de 50% de l’action de la chaîne de vêtements. Ortega passe devant Warren Buffet, qui, pour la première fois depuis 2000, ne figure pas dans ce top 3 (découvrir l’intégralité du classement).Le pape des jeans Diesel Renzo Russo entre dans ce club très ferméDeux français figurent toujours dans les 10 premiers, Liliane Bettencourt (9e avec 30 milliards) et Bernard Arnault (10e avec 29 milliards). La France compte 24 milliardaires dans ce classement, dont les plus jeunes sont les enfants Besnier, héritiers de l’empire Lactalis, devant Xavier Niel (45 ans), le fondateur de Free et principal actionnaire d’Iliad, dont la fortune de 6,6 milliards de dollars le range à la sixième place en France et à la 179e au niveau mondial. Les Etats-Unis restent la patrie des fortunes à 10 chiffres avec 442 milliardaires sur 1.426, l’Europe n’en comptant que 366. Forbes a recensé 210 nouveaux dans ce club très fermé cette année (voir le diaporama), parmi lesquels le pape des jeans Diesel Renzo Rosso (3 milliards de dollars), le tandem de stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana (2 milliards chacun), l’héritière Margarita Louis-Dreyfus (6 milliards), le « Steve Jobs chinois », Lei Jun, à la tête du fabricant de smartphones Xiaomi (1,75 milliard) ou le russe Arkady Volozh, le fondateur et premier actionnaire individuel du moteur de recherche Yandex (1,15 milliard).Larry Page de Google pour la 1e fois dans le top 20 Du côté de la high tech, on notera que Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, revient pour la première fois depuis 1999 dans le palmarès des 20 plus grandes fortunes mondiales, avec 25,2 milliards de dollars, l’action du géant de l’e-commerce ayant grimpé de 40% l’an dernier. A la tête de 23 milliards de dollars, Larry Page, le cofondateur et directeur général de Google, entre pour la première fois dans ce top 20, grâce au bond de 30% de l’action du moteur de recherche. Il grille la politesse à Sergey Brin, l’autre cofondateur de Google, qui le talonne à 22,8 milliards (21e). Sortant notable du classement des milliardaires, Mark Pincus le fondateur de Zynga, l’éditeur de jeux pour réseaux sociaux, dont l’action s’est effondrée l’an dernier. Du côté des 23 milliardaires de moins de 40 ans figurent trois cofondateurs de Facebook, Mark Zuckerberg bien sûr (13,3 milliards) mais aussi Dustin Moskowitz (3,8 milliards) et Eduardo Saverin (2,2 milliards). Nouveau venu remarqué, Nicholas Woodman (37 ans) est le fondateur de GoPro, qui conçoit des caméras pour sports extrêmes.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :