La pauvreté recule plus vite qu'on ne le croit

 |   |  175  mots
Et si la pauvreté en Afrique reculait plus vite que ne le laissent penser les statistiques des Nations Unies ? En 2008, l'Onu tirait la sonnette d'alarme affirmant que l'Afrique subsaharienne n'avait aucune chance d'atteindre les objectifs du millénaire, notamment de réduire de moitié entre 1990 et 2015 le nombre de personnes vivant avec moins d'un dollar par jour. Dans une étude intitulée ?African poverty is falling... much faster than you think !? deux économistes américains, Maxim Pinkovskiy et Xavier Sala-i-Martin, arrivent à des conclusions inverses. D'après leurs travaux, le taux de pauvreté en Afrique est passé de 42 % en 1990 à 31 % en 2006 en raison de l'accélération de la croissance. La proportion de personne vivant avec moins d'un dollar par jour doit encore baisser de 10 points pour atteindre les objectifs du millénaire. Mais il reste encore neuf ans pour y arriver. Or, si la pauvreté continue de reculer au même rythme qu'entre 1995 et 2006, estiment les deux économistes, les objectifs du millénaire pour l'Afrique seront atteints en 2017. Avec deux ans seulement de retard. X. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :