La retenue, une qualité marseillaise

fp« Je suis dans ma mission. Les comptes se font à la fin », martèle l'entraîneur phocéen, Didier Deschamps. C'est un luxe que Chelsea, le FC Barcelone, ou l'Inter Milan ne peuvent se permettre. Leaders de leurs championnats respectifs, ces trois grands d'Europe sont toujours au coude à coude avec leurs poursuivants en cette fin de saison. Autant dire que les cinq points d'avance de Marseille sur son dauphin auxerrois représentent un pécule plus que confortable à trois journées de l'épilogue de Ligue 1. L'OM pourrait même être sacré dès ce mercredi en cas de succès contre Rennes, si dans le même temps Auxerre ne s'impose pas face à Lyon. Même si tout Marseille voit déjà son OM champion, les joueurs et Didier Deschamps refusent de fêter leur triomphe avant l'heure. « On sait très bien que quelque chose de bien peut arriver, mais il ne faut pas se pourrir la tête, résume le défenseur Laurent Bonnart. Il faut aller au bout des choses. La satisfaction n'intervient que quand on remplit les objectifs. Pour le moment, nous n'en n'avons remplis aucun. » pari réussiUne prudence relayée par l'entraîneur olympien à l'heure d'évoquer la réception des Bretons, huitièmes et presque déjà en vacances. « Quand on est allé là-bas (1-1 le 22 août, Ndlr.), cette équipe nous avait malmenés. Je pensais que cette formation avait le potentiel pour être dans les cinq premiers. En termes de compétitivité, ça reste une bonne équipe avec de la vitesse, de la présence athlétique et des bons jeunes. Et puis, qu'on-t-ils à perdre ? Rien. Ça reste un match de gala. » Pas sûr que le peuple marseillais voie cette rencontre du même oeil. Distancés de douze points par Bordeaux il y a quelques mois, ce sont aujourd'hui les Phocéens qui possèdent ces mêmes douze points d'avance sur les champions de France en titre. Comme un passage de témoin ? « Pour le moment, on n'est rien du tout, tranche catégoriquement Didier Deschamps. Cela ne s'est pas fait tout seul. Le mérite en revient grandement aux joueurs, mais cela ne nous donne le droit à rien. » Arrivé cet été à la tête de l'OM, l'ancien milieu de terrain du club est en tout cas sur le point de réussir son pari. Vainqueur de la Coupe de la Ligue fin mars (3-1 en finale contre Bordeaux), le premier trophée du club depuis le titre de champion de 1993, il est en passe de ramener un doublé inédit sur la Canebière. Mais là encore, pas question de voir l'ancien coach de la Juventus Turin sortir de sa réserve. « Je suis dans ma mission. Les comptes se font à la fin, martèle-t-il. Je suis venu ici en sachant que ça serait difficile et excitant. Nous avons la possibilité de faire quelque chose d'encore plus beau. Aux joueurs d'aller chercher le titre, parce que cela ne tombera pas du ciel. » n« Aux joueurs d'aller chercher le titre, parce que cela ne tombera pas du ciel », prévient le coach de l'OM.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.