Stockholm poursuit les baisses d'impôts

« Travailler pour sortir la Suède de la crise ». Ainsi a résumé Anders Borg, le ministre suédois des Finances, en présentant il y a quelques jours son budget pour 2010 devant le Riksdag, le Parlement local. Et travailler, les Suédois vont continuer à y être encouragés. En annonçant de nouvelles baisses d'impôt sur le revenu, le gouvernement de centre droit va faire économiser 10 milliards de couronnes (982 millions d'euros) supplémentaires aux salariés. Cette décision révèle qu'en dépit de la crise la coalition emmenée par Fredrik Reinfeldt continue sur sa lancée : depuis son accession au pouvoir, à l'automne 2006, l'impôt sur le revenu a été revu à la baisse à trois reprises. Pour un salarié gagnant 20.000 couronnes par mois (1.965 euros), ces baisses ont représenté, jusqu'ici, une économie de 1.500 couronnes chaque mois, soit 147 euros.Outre cet allégement fiscal, la mouture 2010 du budget suédois prévoit des dépenses supplémentaires afin, selon Anders Borg, d'« atténuer les dommages liés à la crise ». Résultat, Stockholm s'attend pour 2010 à un déficit budgétaire de 3,5 % du PIB. Sébastien Buffet, à Stockholm

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.