Peugeot : un Français sur trois favorable à une nationalisation

 |   |  247  mots
Alors que l\'Etat vient d\'apporter une garantie de 5 à 7 milliards d\'euros à Peugeot pour l\'aider à sortir la tête de l\'eau, nombreux sont les Français à juger qu\'une nationalisation serait une bonne chose. D\'après un sondage Toluna Quicksurveys pour Economiematin.fr, ils seraient 32,2% à penser que ce serait une bonne idée. En revanche, 43,3% d\'entre eux estiment que le groupe doit rester privé. Et près d\'un Français sur quatre (24,5%) ne se prononcent pas. Les ouvriers ont assez logiquement une opinion plus tranchée. Ils sont plus d\'un sur deux (51,1%) à être favorable à une nationalisation. Le gouvernement à la rescousseDans marché de l\'automobile sinistré, l\'Etat a décidé la semaine dernière d\'épauler Peugeot à hauteur de 5 à 7 milliards d\'euros pour le financement de PSA Finance, la filiale bancaire du constructeur automobile. En échange, le gouvernement a obtenu qu\'un représentant des salariés et un administrateur \"indépendant\" qui \"fasse le lien avec l\'Etat\" siègent au conseil de surveillance du groupe français. Cette décision fait suite à la dégradation de PSA par Moody\'s à la mi-octobre, sa note \"corporate family rating\" passant de Ba2 à Ba3, avec une perspective négative. Dans un communiqué, l\'agence de notation a estimé que cette dégradation \"reflète les défis importants que doit relever le groupe pour se restructurer avec succès et redresser la performance opérationnelle de ses opérations automobiles\". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :