Miné par ses ventes, Gazprom voit son bénéfice chuter de 34%

 |   |  243  mots
Il ne s’agit pas franchement d’une surprise. Vendredi, Gazprom a publié un bénéfice en fort recul. Au titre du premier semestre de son exercice décalé, celui-ci chute de pas moins de 34%, à 508 milliards de roubles (12,5 milliards d\'euros). De même, son chiffre d’affaires s’affiche en baisse de 5%, à 2.230 milliards de roubles (55,1 milliards d\'euros).Entrave à la concurrenceSelon l’AFP, le géant gazier russe a évoqué une baise de ses ventes et de sa rentabilité pour expliquer ces mauvais chiffres. Il faut dire que Gazprom a connu des jours meilleurs. Ces dernier mois, il a notappement vu plusieurs gros contrats lui passer sous le nez. En août dernier, son concurrent Novatek, dont Total détient 15%, lui a chipé un contrat de 16 milliards d\'euros auprès l’allemand E.ON.Symbole de ses difficultés actuelles, Gazprom a accusé à la mi-septembre la Commission européenne de \"faire pression pour baisser les prix\". Et ce, en réaction à la décision de Bruxelles, qui a lancé une enquête début septembre contre le groupe russe. Elle le suspecte d’utiliser sa position dominante pour constituer un monopole dans la plupart des pays d’Europe centrale et de l’est. La Commission européenne estime que Gazprom entrave la concurrence et enfreint la législation anti-monopole européenne. Si le géant russe était reconnu coupable, il pourrait se voir infliger une amende de 10 milliards d’euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :