Un marché chinois exceptionnellement soutenu

 |   |  327  mots
Le marché automobile chinois est en pleine euphorie. Les ventes de véhicules ont bondi de 72,5 % en octobre, selon l'association des constructeurs Caam. Sur dix mois, elles ont augmenté de 37,7 %, à 10,89 millions d'unités. La coentreprise de Ford a enregistré une progression de 150 % en novembre et GM a doublé ses livraisons. Ce n'est pas fini. Même si la croissance devrait se ralentir l'an prochain, Hyundai table sur une nouvelle hausse de ses immatriculations de 25 % en 2010, Nissan de 20 %, Toyota de 14 %. Le chinois Geely espère progresser d'un tiers.incitations fiscalesDu coup, les investissements vont bon train. PSA a inauguré une nouvelle unité à la mi-novembre. Hyundai prévoit une troisième usine et BMW une deuxième, afin de doubler ses capacités davantage. Il est vrai que les ventes de voitures sur le marché chinois pourraient s'accroître d'un million d'unités par an sur les dix prochaines années, selon la Caam. Plus de 60 % des acheteurs d'automobiles en Chine acquièrent une voiture pour la première fois. Et plus de 90 % des achats sont effectués sans recours à des crédits.Le ministère des Finances et la Commission nationale du développement et de la réforme se sont en tout cas accordés pour poursuivre en 2010 les politiques d'incitations fiscales. Depuis janvier 2009, les taxes sur les voitures d'une cylindrée inférieure ou égale à 1,6 litre ont été diminuées de moitié, à 5 %. Cette mesure sera étendue à l'ensemble des voitures particulières, les taxes appliquées aux petites citadines étant appelées à être davantage réduites.Portés par leurs marché intérieur, les constructeurs proprement chinois ont désormais les dents longues. Ils commencent à exporter vers les pays émergents et la Russie. Et se portent acquéreurs des plus beaux fleurons de l'industrie européenne. Geely négocie le rachat du suédois Volvo. BAIC, qui vient d'obtenir un crédit de près de 3 milliards de dollars, s'intéresse à son compatriote Saab. A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :