en bref

 |   |  230  mots
Le chef de l'État a appelé l'ensemble des ministres à être « audacieux et à prendre des risques », a indiqué Luc Chatel, à l'issue du premier Conseil des ministres de 2010. Nicolas Sarkozy « a également rappelé aux membres du gouvernement qu'il souhaitait que le gouvernement reste uni et solidaire et enfin il leur a demandé pour l'année 2010 du travail et encore du travail », a ajouté le porte-parole du gouvernement.La position de la conférence des grandes écoles (CGE) sur les boursiers, publiée le 23 décembre, fait aujourd'hui polémique. Désapprouvant l'objectif de 30 % de boursiers, qu'elle assimile à un « quota », la CGE a déclaré hier que si elle refusait d'appliquer ce taux école par école, elle acceptait le principe d'un objectif moyen pour l'ensemble des écoles. Le ministre de l'Éducation, Luc Chatel, et le commissaire à l'Égalité des chances, Yazid Sabeg, se sont dits indignés par la position de la CGE. L'Unef (première organisation étudiante) a déclaré pour sa part vouloir « faire voler en éclats » la sélection à l'entrée des grandes écoles.La ministre de l'Économie, Christine Lagarde, espère « au moins 1 % de croissance » cette année. Le budget pour 2010, adopté en décembre par le Parlement, s'appuie sur une prévision de 0,75 %. Le retour de la croissance n'empêchera pas le chômage d'augmenter pendant quelques mois encore, a en outre averti la ministre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :