Athènes confirme son intérêt pour les frégates de DCNS

 |   |  304  mots
DéfensePour DCNS, l'horizon s'éclaircit en Grèce où le chantier naval militaire français est en négociation exclusive depuis le début de l'année pour vendre quatre à six frégates multimissions (Fremm). Alors qu'il existait de fortes incertitudes sur la poursuite des discussions entre DCNS et le nouveau gouvernement socialiste, le ministre en charge de la Défense, Evangelos Venizelos, vient de les confirmer. À Paris, plusieurs sources concordantes confirment que tout se passe bien avec Athènes sur ce dossier. En janvier 2009, le précédent gouvernement avait autorisé l'ouverture de discussions bilatérales avec la France pour l'achat de six Fremm. Le prix estimé d'une Fremm est d'environ 500 millions d'euros.Avec la défaite des conservateurs, le grand rival de DCNS, l'allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), qui détient le chantier Skaramanga, a joué son va-tout en adressant en octobre une offre non sollicitée au nouveau ministre de la Défense pour supplanter DCNS. Tout en faisant du chantage à l'emploi pour Skaramanga. Mais la Grèce a tenu bon et refusé la proposition allemande.différend régléLa fermeté d'Athènes envers TKMS a aussi obligé les deux parties à régler leur différend sur le contrat de quatre sous-marins U-214, dont le premier exemplaire, El Papanikolis, est refusé depuis 2006 par la marine grecque à cause de problèmes de stabilité. Le chantier allemand, qui réclamait 524 millions à l'État grec, aurait accepté de ne livrer à Athènes que trois sous-marins sur quatre à condition de régler les problèmes techniques et d'abandonner la modernisation de trois sous-marins U-209. TKMS serait enfin sur le point de céder ou d'abandonner rapidement sa participation dans Skaramanga? qui pourrait être repris par le chantier Elefsis, partenaire de DCNS dans le programme Fremm et qui assemblera les frégates. Michel Cabirol

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :