Comment HP féminise son marketing

Depuis un peu plus d'un an, HP a confié le design d'un de ses mini-PC à la créatrice de mode Vivienne Tam. Ce n'est pas la première fois qu'un grand nom de l'industrie informatique ou des télécoms associe la marque d'un créateur de mode à ses produits. Toutefois, HP a poussé plus loin l'expérience en laissant carte blanche à Vivienne Tam, styliste d'origine chinoise, pour définir les caractéristiques du produit. « Elle souhaitait apporter une touche féminine, explique Satjiv Chahil, directeur marketing global du secteur grand public d'HP. Ainsi, nous avons arrondi les bords de l'appareil. Elle a aussi voulu que le toucher du clavier soit similaire à celui de la laque. Quant aux accessoires périphériques, elle a conçu une clef USB en forme de carte de crédit, dont la couleur et les dessins reprennent ceux du netbook. »L'appareil a été lancé lors d'un défilé à Pékin pour la présentation d'une collection dont le design s'accorde parfaitement avec celui du netbook. Le rendement commercial de l'opération ? « En moins de cinq mois de commercialisation du produit, nous avons vendu cinq fois plus que nos prévisions, confie Satjiv Chahil. La durée de vie du netbook de Vivienne Tam est de douze mois, d'un printemps à l'autre. Cependant, dès l'été 2009, nous avons eu des problèmes de livraison tant le succès était important. »HP essaye encore de formuler une stratégie pour ce phénomène. « Certaines de nos clientes souhaitent constituer une petite collection avec les différents netbook de Vivienne Tam pour les utiliser en différentes occasions, comme on le fait pour des paires de chaussures », assure Satjiv Chahil. Le mode de commercialisation est aussi différent. « D'habitude, nous présentons nos produits dans des magasins comme la Fnac, en France, ou Dixons, en Grande-Bretagne, poursuit Satjiv Chahil. Cependant, au Japon, le netbook a été vendu dans des magasins Vivienne Tam. » Le nouveau modèle coûte 700 dollars aux États-Unis et 499 euros en France.Ce travail avec la styliste pousse HP à différencier ses micro-ordinateurs. « Au lieu de fabriquer des PC génériques comme le reste de l'industrie, nous avons décidé de fabriquer des PC pour les femmes, pour les hommes, pour les jeunes et pour les professionnels, note Satjiv Chahil. Notre idée est d'offrir des fonctions spécifiques pour chaque segment de marché. Pour les jeunes, nous avons travaillé sur le son et le multimédia. Pour les professionnels, nous avons mis au point un démarrage rapide du PC. »Par ailleurs le fabricant met l'accent sur le son. « Plusieurs études montrent que les gens estiment que l'image est meilleure quand le son est lui-même meilleur », explique Satjiv Chahil. D'où un travail de fond entrepris avec l'industrie musicale pour mettre une qualité de niveau professionnel sur des produits grand public. HP a ainsi travaillé avec Jimmy Iovine du groupe Interscope et avec le producteur de musique Dr. Dre.Pascal Boulard

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.