La bataille redouble dans le livre numérique

Mêmes les éditeurs de jeux vidéo misent sur le marché balbutiant du livre numérique. Pour accompagner le lancement européen de la nouvelle mouture de sa console portable, la DSi XL, qui sortira en France au premier trimestre, Nintendo met en avant la possibilité d'y lire les ?uvres de « Victor Hugo, Charles Dickens, Léon Tolstoï ou Charles Baudelaire ». « Nous allons commercialiser un logiciel qui sera un recueil de littérature : 100 livres classiques français et internationaux. Ce jeu existe déjà au Royaume-Uni et au Japon. Il sera compatible sur la DSi et la DS Lite [les autres versions de la console portable], mais la nouvelle console s'y adapte particulièrement », indique le directeur général de Nintendo, Stephan Bole. La surface de l'écran de la DSi XL, qui a été lancée au Japon en novembre, a quasiment été doublée. Du coup, elle ne tient plus dans la poche. « Nous avons fait le constat qu'une partie importante du public jouait beaucoup à la maison », justifie le directeur général. un public plus seniorLa machine vise un public plus large et plus senior que le jeune joueur. Un objectif auquel devrait contribuer la lecture de livres au format numérique. Reste à savoir quels ouvrages Nintendo proposera. Un partenariat avec « un éditeur prestigieux » a été passé. Mais les ?uvres proposées pour le moment appartiennent au domaine public et ne sont plus sous droit d'auteur.Amazon, le numéro un du livre numérique, tente de conserver son avance. Le Kindle DX, version grand format de son lecteur de livre numérique, sera disponible dans 100 pays en janvier. Le consommateur français pouvait dès mercredi en passer une précommande sur le site américain d'Amazon pour une livraison le 19 janvier. Prix du nouvel appareil : 489 dollars contre 259 dollars pour la version précédente toujours disponible. À ce tarif, l'écran mesure désormais 9,7 pouces (24,7 centimètres) pour une épaisseur de 0,8 millimètre. Le Kindle version 1, lancé en octobre, est doté d'un écran de 6 pouces (15,24 centimètres). Cette fois, le Kindle DX est doté d'une connexion 3G, qui permet de télécharger des livres via le réseau de son opérateur télécoms sans avoir besoin de trouver une borne wi-fi d'accès à Internet sans fil. Amazon prend à sa charge le prix de la communication. Les 3,3 gigaoctets de mémoire du lecteur peuvent contenir 3.500 livres. Mais le libraire en ligne qui revendique « 300.000 ouvrages » n'a toujours aucun accord avec les éditeurs français.Le tablet PC d'AppleUn autre événement pourrait bousculer un peu plus ce marché déjà très encombré. Apple serait sur le point de lancer son Tablet PC. Le constructeur à la pomme a réservé le 26 ou le 27 janvier prochain une grande salle de San Francisco pour un « événement majeur », selon le « Financial Times ». Les observateurs spéculent sur la présentation d'un appareil, à l'image de l'iPhone mais avec un écran plus large, qui permettrait de regarder des vidéos, de lire les livres et des magazines. Mais Apple s'est souvent distingué par sa capacité à faire courir les rumeurs, pas toujours confirmées par l'histoire. Sandrine Cassini

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.