La consommation asiatique au secours du marché de l'électronique grand public

Alors qu'elle avait connu des ventes mondiales record exceptionnelles de 693 milliards de dollars en 2008, l'industrie électronique grand public a enregistré un recul de 2 % de ses ventes en 2009 (681 milliards de dollars). En 2010, le chiffre d'affaires devrait rester stable. Ces chiffres précis proviennent d'un accord passé entre la Consumer Electronics Association (CEA) américaine et l'institut allemand de recherche GfK, qui recueille des données auprès de 450.000 magasins. Les statistiques ne prennent pas en compte l'évolution des parités monétaires ni le phénomène de baisse des prix et de hausse des volumes. « Si les États-Unis semblent être sortis de la récession depuis juillet, l'atonie, voire le léger déclin de leur marché et de celui d'Europe de l'Ouest ne seront pas compensés par les progrès de la Chine, de l'Asie et du Brésil, précise Steve Koenig, un analyste de la CEA.Selon le scénario des chercheurs, les ventes seraient en repli de 3 % en Amérique du Nord et de 9 % en Europe de l'Ouest ; elles progresseraient de 10 % en Chine, et de 9 %, dans le reste de l'Asie. D'après une étude conduite par Accenture auprès de 16.000 personnes, les consommateurs des pays émergents sont deux fois plus enclins à acheter un produit technologique au cours des douze prochains mois. Ils sont par ailleurs prêts à payer une prime pour des appareils respectant l'environnement.mobilité et différenciationGlobalement, les consommateurs recherchent la même chose : de la mobilité, de la connectivité et de la différentiation. Au niveau des produits, ils trouvent un Internet omniprésent, une connectivité sans fil qui ne cesse de se répandre et du contenu, intimement lié à l'objet (comme la fonction GPS et les applications des smartphones). Ils restent aussi sensibles aux innovations. En cinq ans, les parts de marchés des écrans LCD dans les ventes de l'industrie sont passées de 6 % à 25 %. À plus long terme, les experts de la CEA notent que les dépenses des consommateurs asiatiques dépasseront celles des consommateurs occidentaux. L'année 2010 sera une charnière où elles se situeront chacune à peu près au même niveau de 36 %.télévision en reliefEn 2005, les produits les plus populaires étaient les télévisions LCD, les téléphones portables et les lecteurs enregistreurs de DVD. Cette dernière catégorie a disparu au profit des disques durs et des mémoires flash. En 2009, les produits qui ont stimulé la croissance étaient les lecteurs Blu-ray, les télévisions LCD et les netbooks. Les analystes du CEA estiment que les lecteurs Blu-ray et les télévisions prendront le relais en 2010.Quant à la télévision en relief, si omniprésente au CES 2010, le phénomène semble bien lancé. Si les premiers modèles ont déjà été présentés il y a une dizaine d'années, le CEA estime qu'il devrait s'en vendre 4,3 millions d'unités en 2010. Dans trois ans, le quart des télévisions vendues seront adaptées au relief. À l'image des débuts de la télévision HD, le manque de programme n'est pas un problème. Dans les magasins, les vendeurs assurent qu'il vaut mieux acheter un produit déjà prêt à la 3D pour maintenir la valeur de son investissement. Et ça marche.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.