Le premier ministre britannique David Cameron veut rester jusqu'en 2020

 |   |  340  mots
Le Premier ministre conservateur britannique David Cameron a déclaré ce dimanche qu\'il souhaitait continuer à diriger son pays... jusqu\'en 2020, afin de mener à terme plusieurs réformes, notamment une \"large négociation\" de ses relations avec l\'Union européenne. Dans un entretien au Daily Telegraph, qui lui demandait s\'il comptait rester à Downing Street, il a dévoilé clairement ses intentions: \"oui, je veux livrer la bataille des prochaines élections\" législatives en 2015, \"gagner ces élections et faire mon mandat,  voilà ce que je veux faire\".Bilan à mi-étape lundiDavid Cameron a pris la tête en 2010 d\'un gouvernement de coalition formé avec les libéraux-démocrates (centre). Le chef du gouvernement et son numéro deux, le libéral-démocrate Nick Clegg, doivent présenter lundi un bilan à mi-étape du travail de la coalition et définir les priorités pour les deux années à venir. Dans une autre interview sur la chaîne BBC1, David Cameron a confirmé qu\'il souhaitait notamment une \"large négociation\" des relations de la Grande-Bretagne avec l\'Union européenne et promis que les conservateurs proposeraient aux électeurs en 2015 un \"vrai choix\" sur l\'Europe.Rapatrier une partie des pouvoirsDans l\'attente du discours sur l\'Europe qu\'il doit prononcer à la mi-janvier, le premier ministre n\'a toutefois pas précisé s\'il s\'agirait d\'un référendum sur l\'appartenance du Royaume-Uni à l\'Union, comme le réclament les eurosceptiques de son parti. David Cameron a indiqué que son gouvernement examinait actuellement quels pouvoirs pouvaient être rapatriés de Bruxelles. Il a toutefois fait valoir qu\'il n\'était pas dans l\'intérêt économique de la Grande-Bretagne de sortir de l\'Union. \"Si nous étions en dehors de l\'Union européenne, nous poursuivrions nos échanges avec les pays membres, mais nous n\'aurions pas notre mot à dire sur les règles de ce marché\", a-t-il souligné. Le Royaume-Uni appartient à l\'Union depuis 1973 mais n\'a pas rejoint la zone euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :