Pourquoi les banques françaises ont beaucoup à perdre en Égypte

 |   |  54  mots
?Jean-Christophe Rufin : « Dans les régimes autoritaires, nos ambassadeurs vivent une situation intenable. » page 28?Les grandes puissances, Amérique en tête, tentent d'organiser un après-Moubarak ordonné, tant les enjeux sont grands. pages 2 et 3?Leur exposition dépasse 17 milliards de dollars. Leurs principaux concurrents anglais et italiens sont bien moins engagés. page 17

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :