Plan d'action pour une politique énérgétique

 |  | 126 mots
Lecture 1 min.
Les Vingt-sept ont adopté un plan d'action pour doper leur politique énergétique. Ils se sont entendus sur la mise en place en 2014 d'un « marché de l'énergie unifié » avec la libéralisation des marchés du gaz et de l'électricité, ainsi que sur la fin des « îlots énergétiques » en 2015. Jusqu'à 1.000 milliards d'euros devront être investis dans les dix prochaines années dans le développement de l'infrastructure (gazoducs, lignes à haute tension), l'exploitation des énergies renouvelables et le développement des technologies à faibles émissions de carbone. Les dirigeants de l'UE ont également insisté sur une meilleure coordination dans la diplomatie énergétique, en particulier sur la nécessité de parler avec une seule voix vis-à-vis de leurs fournisseurs extérieurs comme la Russie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :