Les éconolinks : les grandes entreprises et l'impôt, post-croissance, étudiants entrepreneurs...

 |   |  572  mots
Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu\'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l\'actualité.Comment les grandes entreprises françaises expatrient leur fiscalité aux Pays-Bas. Le journal économique néerlandais Het Financieele Dagblad, traduit par Courrier international, explique pourquoi et comment plusieurs grands groupes français – Thalès, EDF, GDF-Suez, etc. – bénéficient d\'une fiscalité avantageuse aux Pays-Bas.La Belgique, un Eldorado fiscal pour multinationales. Une enquête révèle qu’une entreprise sur cinq parmi les 100 plus grandes sociétés mondiales utilise les régimes fiscaux en vigueur en Belgique pour payer le moins d\'impôts possible. Comment le plat pays est-il devenu si attrayant ? Les explications avec le journal belge Flandre info.Starbucks, champion de l’évasion fiscale en France ? Le géant américain du café devra bientôt s’expliquer devant les députés sur l’évasion fiscale qu’il pratiquerait en France depuis 2004. Une enquête des Inrockuptibles.L’optimisation fiscale bientôt interdite pour les entreprises publiques ? Pour éviter que les grands groupes français comme Thalès, GDF Suez ou Véolia créent des holdings à l’étranger, le gouvernement va lancer une commission d’enquête à l’Assemblée nationale pour étudier la fiscalité des entreprises dont l’Etat est actionnaire, explique L’Usine nouvelle.Le e-commerce, porte ouverte à une double évasion fiscale. Le gouvernement s\'attaque aux majors de l\'industrie numérique, Google et Amazon en tête, qui ne paient, en France, que des impôts dérisoires par rapport à leur volume d\'activité réel. Par des mécanismes de passe-passe sophistiqués qui se jouent des frontières, ils parviennent à délocaliser leurs bénéfices dans des pays à faible fiscalité, explique Le Télégramme, qui explore une solution controversée : la taxation à l’acte.Mariano Rajoy empêtré dans le scandale de ses prétendus salaires occultes. Les Espagnols, à qui le gouvernement a demandé de faire des sacrifices par le biais d\'un lourd programme d\'austérité, ne se contentent pas des explications du Premier ministre Mariano Rajoy, empêtré dans un scandale sur ses revenus, relate le blog L’Espagne désenchantée.Crise de la dette : la fin des illusions ? Selon Georges Ugueux, sur son blog Démystifier la finance, une accumulation de questions a inversé le bel optimisme qui prévalait depuis quelques mois sur la situation financière de l’Europe.Sommes-nous dans un monde post-croissance ? (en anglais). Ashoka Mody, membre du FMI, publie une tribune sur Project syndicate dans laquelle il estime que la foi dans le retour de la croissance telle que nous l’avons connue est erronée. Et que les gouvernants doivent changer leur stratégie économique à cette nouvelle donne.L’appel de la République de Bricolie à Hollande. Les employés de Leroy Merlin et de Bricorama ont monté un collectif plein d’humour, la République de Bricolie, pour demander à François Hollande de pouvoir travailler le dimanche. Leur slogan ? “Yes weekend”. Découvrez le clip dans lequel ils étalent leur revendications et les explications du journaliste Marc Landré sur son blog Les dessous du social.Entrepreneurs avant même d’être diplomés. Les étudiants entrepreneurs sont de plus en plus nombreux, remarque Le Parisien Etudiants, qui est allé à la rencontre de deux jeunes entrepreneurs ambitieux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :